Il se passe de drôles de choses du côté de Proxima du Centaure

Proxima du Centaure est l’étoile la plus proche de notre système solaire. Cette naine rouge se trouve à environ 4,25 années-lumière de la Terre. Elle a une masse qui représente un huitième de celle du Soleil et il y a deux exoplanètes qui orbitent autour d’elle. D’après les chercheurs, l’une d’entre elles présente des similarités avec la Terre.

Dans une nouvelle étude, un groupe de chercheurs du Carnegie Institution for Science a rapporté l’apparition d’un étrange phénomène de ce côté de l’Univers. Le 1er mai 2019, ils ont repéré une énorme éruption stellaire à proximité de Proxima du Centaure. Celle-ci n’a duré que 7 secondes, mais a généré une puissance 100 fois supérieure à celles des éruptions solaires enregistrées jusqu’à ce jour.

Crédits Pixabay

Cette nouvelle découverte risque de changer la façon dont les chercheurs perçoivent les radiations solaires et la vie extraterrestre.

Des observations sur plusieurs mois

La détection de cette éruption stellaire n’a pas été une mince affaire. Comme nous l’apprend Meredith MacGregor, astrophysicienne au sein du Carnegie Institution for Science, il a fallu neuf télescopes au sol et dans l’espace pour repérer ce phénomène. Son équipe s’est notamment servie du Hubble Space Telescope et du Transiting Exoplanete Survey Satellite (TESS) de la NASA.

Leurs observations se sont étendues sur plusieurs mois. Au total, ils ont enregistré 40 h de données sur Proxima du Centaure. L’événement qu’ils ont observé le 1er mai 2019 s’apparente à ce que les scientifiques appellent l’éjection de masse coronale. Ce phénomène se produit lorsque la surface d’une étoile est le théâtre d’une explosion de radiations.

Pas de chance pour les extraterrestres

Les éruptions stellaires de ce genre sont les résultats des puissants champs magnétiques des étoiles. Celle générée par Proxima du Centaure a particulièrement surpris les chercheurs.

« L’étoile est passée d’une luminosité normale à une luminosité 14 000 fois supérieure dans les longueurs d’onde ultraviolettes en l’espace de quelques secondes », a expliqué Meredith MacGregor.

La détection de cette éruption stellaire n’augure rien de bon pour la recherche d’une éventuelle forme de vie extraterrestre dans cette région de l’Univers. En effet, cela prouve que Proxima du Centaure produit une quantité de radiation tellement importante qu’il serait difficile d’y trouver une quelconque forme de vie.

Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue The Astrophysical Journal Letters le 21 avril 2021.

Mots-clés proxima centauri