Il se passe quelque chose de bizarre avec le système stellaire HD 139139

Il y a quelque chose d’étrange qui se passe autour du système d’étoiles HD 139139 (aussi connu sous le nom de EPIC 249706694). Face à ce phénomène étrange, les scientifiques ont naturellement cherché à savoir si cela pouvait être l’œuvre d’une intelligence extraterrestre.

Les scientifiques pensent que HD 139139 est une paire d’étoiles liées l’une à l’autre sous la forme de ce qu’on appelle un « Transitaire Aléatoire ». Un transit est le terme astronomique qui désigne le passage d’un objet comme une planète devant une étoile, atténuant légèrement sa luminosité.

espace

Crédits Pixabay

Un comportement étrange qui rappelle celui d’une autre étoile

L’étrange phénomène qui se passe avec HD 139139 rappelle KIC 8462852, mieux connu sous le nom de « étoile de Tabby » ou « étoile de Boyajian », qui s’assombrit de manière aléatoire et graduellement au fil du temps. L’étoile de Boyajian est devenue virale après que des astronomes comme Jason Wright de la Pennsylvania State University aient suggéré que la variation inhabituelle de luminosité pourrait s’expliquer par la construction en cours de mégastructures extraterrestres.

Mais à ce stade, le chantier d’extraterrestres ne fait pas partie des principales explications du comportement de l’étoile de Boyajian. Et ce d’après les chercheurs du SETI (Search for Extra-Terrestrial Intelligence) qui ont mené des investigations.

Toutefois, certains chercheurs ont jugé bon de vérifier à présent si HD 139139 ne présentait pas des signes de vie ou du moins des signes d’une technologie créée par des extraterrestres. Car comme avec l’étoile de Boyajian, les astronomes ont observé un certain nombre de transits aléatoires sur HD 139139. En fait, le télescope spatial Kepler a observé une variation aléatoire de la luminosité du système d’étoiles 28 fois sur une période de 87 jours.

Aucun signe d’extraterrestre jusqu’à présent

D’après des chercheurs du projet Breakthrough Listen basé à l’Université de Californie à Berkeley, « le mystère derrière l’origine de ces événements fait de ce système d’étoiles une cible intéressante pour les recherches de technosignature » (indice technologique hypothétique de l’existence d’une vie extraterrestre intelligente).

L’équipe a ainsi utilisé le radiotélescope de l’Observatoire de Green Bank en Virginie-Occidentale pour vérifier les émissions radio du système stellaire situé à environ 350 années-lumière de la Terre. Après analyse des signaux, ils n’ont trouvé aucun signe de vie ou de technologie. « Nous ne détectons aucune preuve de technosignatures provenant de EPIC 249706694 », ont-ils écrit.

Mais même s’il n’y a aucune trace d’extraterrestres, le comportement de ce système d’étoiles reste tout de même intriguant.

Mots-clés espace