Il sèche le boulot pendant 15 ans et gagne 538 000 €

Il est de ces histoires parfois difficiles à croire. Celle de Salvatore Scumace en fait partie. Comme le rapporte le Guardian, ce travailleur hospitalier de 67 ans a réussi à sécher le travail pendant 15 ans sans se faire renvoyer et tout en continuant à percevoir son salaire. Ce qui lui a rapporté la modique somme de 538 000 €.

Salvatore Scumace travaillait initialement pour l’hôpital Arnaldo Pugliese Ciaccio, un hôpital situé à Catanzaro en Italie et qui ne semble pas remporter les suffrages auprès des internautes.

Un étudiant en train de travailler
Photo de Green Chameleon – Unsplash

Il avait été à l’origine embauché comme agent de sécurité et il était donc chargé de veiller à la sécurité du personnel hospitalier et des patients.

Il a arrêté de venir travailler en 2005

Mais voilà, en 2005, Salvatore en a eu un peu marre et il a cessé de se rendre au travail. Il s’attendait certainement à recevoir un courrier ou un coup de fil enflammé de la part de sa hiérarchie, mais il n’en a rien été et il a continué à percevoir ses salaires durant les années suivantes. Ce qui lui a permis de gagner un demi-million d’euros sans travailler.

Et bien sûr, la grande question, c’est comment ce travailleur a pu continuer à percevoir une rémunération sans se rendre sur son lieu de travail et sans accomplir les missions qui lui étaient confiées.

La police semble prendre l’affaire très au sérieux puisqu’une enquête a été ouverte afin de faire toute la lumière sur ce qui s’est passé.

Ces informations sont à prendre avec prudence, mais le salarié aurait proféré en 2005 des menaces à l’encontre du directeur de l’époque après que ce dernier ait voulu déposer un rapport disciplinaire à son encontre, un rapport portant bien entendu sur son absentéisme.

Une enquête est en cours

La procédure aurait alors été interrompue et le directeur aurait fini par prendre sa retraite. Son successeur et le service des ressources humaines auraient alors fini par oublier Salvatore. Jusqu’à aujourd’hui.

Désormais âgé de 67 ans, Salvatore fait face à des accusations d’abus de pouvoir, de faux et d’extorsion aggravée. Six membres de l’équipe dirigeante de l’hôpital sont sous le coup d’une enquête. La police les soupçonne en effet d’avoir aidé le travailleur.

Pour mettre cette affaire en perspective, il peut être utile de rappeler que l’Italie a durci ses lois contre l’absentéisme dans le secteur public. Le cas de Salvatore n’est pas isolé et de nombreuses enquêtes menées durant ces dernières années ont révélé que l’absentéisme crevait tous les plafonds dans les administrations italiennes. Avec à la clé de nombreuses poursuites à l’égard des contrevenants.

A l’heure actuelle, on ne sait pas quand l’affaire de Salvatore sera jugée.