Il s’est mis en danger pour prendre un selfie avec une vachette

Fabrice a eu l’idée un peu folle de prendre un selfie avec une vachette lâchée dans les rues de sa ville. Fort heureusement pour lui, il s’en est sorti sans la moindre égratignure.

La scène s’est déroulée dans la ville de Bayonne à l’occasion des fameuses fêtes taurines. Très appréciées en Espagne et dans le sud de la France, les ferias se caractérisent par diverses manifestations taurines. Les corridas en font partie, de même pour les courses landaises/camarguaises et les lâchers de taureaux et de vachettes.

selfie vachette

Si ces manifestations ont de nombreux détracteurs, elles sont toujours considérées comme un des piliers de la culture et du patrimoine gascon.

Les selfies marchent aussi dans les ferias

Fabrice, un festayre (un fêtard adepte de ces manifestations) était en train de participer à un lâcher de taureau organisé dans la ville de Bayonne lorsqu’il a eu l’idée un peu folle de capturer un selfie avec une vachette lâchée dans les rues de la commune samedi dernier.

Tout en tentant d’échapper au bovin, il a donc levé son téléphone et il a capturé une photo de la scène et il l’a ensuite partagée sur ses différents profils sociaux.

L’image a beaucoup tourné dans les heures suivantes et elle a ainsi été relayée par de nombreux internautes, mais également par plusieurs médias.

Fabrice a essuyé de nombreuses critiques bien sûr. Les gens présents autour de lui au moment de la capture de la photo lui ont en effet reproché de s’être montré un peu trop “foufou” et de nombreux internautes lui ont fait la même remarque par la suite.

Une habitude dangereuse

Il faut tout de même noter que Fabrice n’est pas le seul à avoir profité des Fêtes de Bayonne pour prendre des selfies. Deux autres festayres se sont en effet amusés à grimper sur le toit d’un immeuble situé face à l’hôtel de ville afin de prendre des photos plongeantes de la foule agglutinée aux pieds de leur immeuble.

En revanche, ils ont été moins chanceux que notre passionné de vachettes. Les tireurs d’élite postés en face les ont en effet délogés de leur perchoir et ils risquent de faire face à des poursuites.

Mots-clés insoliteselfies