Il va bientôt se passer quelque chose avec les boussoles de Greenwich

Il existe deux versions du nord. Il y a le nord vrai et le nord magnétique. Le nord vrai indique la direction du pôle Nord géographique fixe de la Terre. Chaque année, à cause d’une oscillation de l’emplacement du pôle provoquée par les forces des marées, il se déplace de quelques centimètres.

Le nord magnétique est celui qui est lisible sur une boussole magnétique. Il change en fonction des modifications de la composition du noyau externe en fusion de la Terre.

Crédits Pixabay

Entre le nord vrai et le nord magnétique, il peut y avoir une différence angulaire appelée « déclinaison magnétique ». Par coïncidence, lors de la fondation de l’Observatoire royal de Greenwich à la fin du XVIIe siècle, celle-ci était nulle. Toutefois, durant les siècles qui ont suivi, elle était négative et les aiguilles de compas de la Grande-Bretagne ont pointé plusieurs degrés vers l’ouest par rapport au nord vrai.

D’après le British Geological Survey (BGS), pour la première fois depuis 360 ans, le nord vrai et le nord magnétique vont se rejoindre à Greenwich. L’évènement est qualifié de rencontre épique entre le temps et le magnétisme.

La déclinaison pourrait rester nulle durant vingt ans

La ligne imaginaire qui relie les pôles magnétiques nord et sud de la Terre est appelée « ligne agonique ». À cause des différentes dynamiques qui animent le globe terrestre, celle-ci se déplace vers l’ouest à rythme d’environ vingt kilomètres par an.

« À un moment donné en septembre, la ligne agonique atteindra la longitude zéro à Greenwich », a déclaré Ciaran Beggan, un spécialiste en géomagnétisme de la BGS. « C’est la première fois depuis la création de l’observatoire que les systèmes de coordonnées géographiques et géomagnétiques coïncident à cet endroit. La ligne agonique sévira sur tout le Royaume-Uni au cours des 15 à 20 prochaines années. »

Aucun impact sur les systèmes GPS

Les scientifiques du BGS ne disposent pas suffisamment de données pour prédire ce qui s’ensuivra. Toutefois, ils estiment que, d’ici 2040, toutes les boussoles seront probablement orientées à l’est du nord vrai. Ils pensent que celles-ci pourraient bien continuer à pointer vers l’est du nord vrai pendant encore 360 ans au Royaume-Uni.

Le BGS a également déclaré que l’évènement n’affectera pas les systèmes GPS.  Il ne perturberait pas non plus l’utilisation pratique des compas magnétiques ou gyroscopiques.

Mots-clés magnétismeterre