Il va falloir changer les batteries de l’ISS

L’ISS fonctionne en partie grâce à des batteries placées à des endroits stratégiques, des batteries qui devront être changées au début de l’année prochaine, et plus précisément durant la seconde semaine de janvier. Une intervention délicate, mais nécessaire.

L’ISS tire toute son énergie des panneaux solaires installés sur la structure principale de la station. Elle en compte huit paires au total pour la partie non russe de la station, des paires accrochées à des moteurs capables de les orienter avec deux degrés de liberté afin de maximiser leur ensoleillement.

Batterie ISS

L’ISS va devoir changer ses batteries l’année prochaine.

L’énergie capturée par l’entremise de ces panneaux est actuellement acheminée vers douze accumulateurs nickel-hydrogène. Ils ont la lourde responsabilité d’emmagasiner l’énergie et de la restituer aux divers équipements de la station.

L’ISS a besoin de batteries pour fonctionner

Ces accumulateurs ont un rôle important puisqu’ils permettent le bon fonctionnement de la station et ils assurent par extension la survie de tous ses occupants lorsque les panneaux solaires ne reçoivent pas directement la lumière du Soleil.

Mais voilà, le problème c’est qu’ils commencent à accuser leur âge. Face à la situation, la NASA a décidé de les remplacer prochainement par six batteries lithium-ion flambant neuves.

Ces dernières ont été acheminées vers la station à la mi-décembre. Elles étaient en effet présentes à bord du Kounotori 6, un cargo spatial développé par Mitshubishi Heavy Industries. Il a décollé du plancher des vaches le 9 décembre dernier en début d’après-midi à partir de la base de Tanegashima et il a rapidement atteint l’orbite de notre planète avant de se diriger vers la station spatiale internationale.

Il a atteint son objectif le 13 décembre dernier. L’opération a été un succès et l’équipage de l’ISS a donc pu récupérer ces précieuses batteries.

Une opération qui se déroulera en deux phases

Leur installation est programmée pour le mois prochain et elle se déroulera en deux phases distinctes, planifiées pour le 6 et pour le 13 janvier prochain.

Le commandant Shane Kimbrough et l’ingénieure Peggy Whitson seront chargés de la première sortie dans l’espace et ils procéderont à l’installation de ces batteries. Le premier sortira de nouveau une semaine plus tard pour finaliser l’opération, cette fois en compagnie de Thomas Pesquet. Ils seront assistés dans leur tâche par Dextre, un robot en place depuis 2008.

Ces nouvelles batteries ont été conçues pour durer dix ans et elles devraient donc excéder la durée de vie de l’ISS. La fin du programme est effectivement prévue pour 2024. Il est cependant préférable de ne pas prendre cette date pour argent comptant puisque la station était censée être abandonnée en 2016, soit cette année.

La NASA diffusera ces opérations en direct, sur son site. Pour suivre les aventures de nos astronautes, il suffira donc de vous rendre à cette adresse.

Mots-clés espaceiss