Il y a 800 000 ans, un météore a frappé la Terre, et on vient tout juste de retrouver son cratère

Des scientifiques viennent de trouver le cratère d’un météore qui s’est écrasé sur Terre il y a 800 000 ans. Pendant plus d’un siècle, ils ont cherché des preuves de l’impact de cette roche céleste. L’analyse géochimique et les relevés de la gravité locale ont révélé que le cratère se trouvait, sur le plateau des Bolavens, dans le sud du Laos.

Dans cette région, les coulées de lave datent de 51 000 à 780 000 ans.

Météore

Crédits Pixabay

Les scientifiques ont pris des mesures gravimétriques sur plus de 400 endroits. C’est ainsi qu’ils ont repéré une zone d’intérêt particulier avec une anomalie gravitationnelle. Ce milieu souterrain est moins dense que la roche volcanique qui l’entoure. Les mesures ont laissé entrevoir un  cratère elliptique de 100 m d’épaisseur, de 13 km de largeur et de 17 km de longueur.

« Effectivement, les indices nous indiquent que ces tas de roches volcaniques renferment le site de l’impact. Celui-ci était dissimulé sous un champ de lave volcanique refroidie, s’étendant sur près de 5 000 km carrés », ont écrit les auteurs de l’étude.

La position du cratère encore incertaine

Lorsqu’un météore frappe la Terre, les roches sur le lieu de l’impact se liquéfient sous l’effet de la chaleur intense. Ensuite, elles se refroidissent et deviennent des tectites. Les scientifiques ont examiné leur abondance et leur emplacement pour localiser l’impact.

Toutefois, la force de la collision aurait fait en sorte que 10 % de la surface planétaire a été recouverte de débris rocheux noirs et brillants. Les roches fondues étaient éparpillées de l’Indochine à l’est de l’Antarctique, et de l’océan Indien à l’ouest du Pacifique. Par conséquent, il s’agirait de la position du cratère.

Selon l’étude, les tectites étaient plus grandes et plus abondantes dans la partie orientale de l’Indochine centrale. La force de l’impact a créé une bordure de plus de 100 m de hauteur et la taille du cratère est estimée de 15 km à 300 km de diamètre.

De longues années de recherche

À la recherche de cet impact, les scientifiques ont exploré dans le sud de la Chine, le nord du Cambodge et le centre du Laos pendant près d’un siècle. Néanmoins, les recherches leur ont permis d’exclure ces endroits.

Les éléments rassemblés concernant cet événement sont très anciens. Auparavant, les scientifiques assimilaient le cratère à une érosion dans des roches datant de l’ère mésozoïque, entre 252 millions et 66 millions d’années.

Mots-clés astronomieterre