Il y a des chiens bleus en Russie et c’est inquiétant

Il y a quelque chose qui cloche dans la ville russe de Dzerzhinsk : depuis plusieurs jours, les habitants ont en effet remarqué des chiens de couleur bleue qui errent dans les rues. Et non il ne s’agit pas d’une blague, les chiens en question sont bel et bien bleus, personne ne les a aspergés de peinture !

Des gens ont commencé à signaler l’étrange phénomène en postant des clichés sur les réseaux sociaux et faisant le buzz. Cela a bien évidemment fini par attirer l’attention des autorités russes. Ces dernières ont alors fini par envoyés des scientifiques pour effectuer des prélèvements sur les canidés et déterminer ce qui se passe vraiment : pourquoi leur pelage a pris une telle couleur ?

Crédits Pixabay

Eh bien, la pollution chimique pourrait être à l’origine de ces étranges chiens bleus…

La faute aux produits chimiques ?

Si l’on en croit les premières hypothèses avancées sur le phénomène, le passé de Dzerzhinsk ne serait pas étranger à ce qui arrive à ces pauvres chiens errants. Surnommée « la ville des chimistes », elle était en effet « le plus grand centre chimique de l’Union soviétique ». Mais ce n’est pas tout, car Dmitry Levashov, responsable régional d’une organisation pour la sécurité chimique, a également indiqué que les usines implantées dans la ville « fabriquaient également des armes chimiques ».

Ainsi, en attendant que les chercheurs aient réussi à prélever des échantillons sur les chiens bleus, beaucoup avancent d’ores et déjà plusieurs théories : beaucoup avancent notamment que les canidés pourraient avoir été contaminés par la pollution chimique générée par une des vieilles usines désaffectées de la ville. « Les chiens ont probablement trouvé des résidus de vieux produits chimiques, notamment du sulfate de cuivre, et se sont roulés dedans », a par exemple suggéré Andrey Mislivets, liquidateur de l’entreprise Orgsteklo à qui appartient l’usine en faute.

Un phénomène pas si nouveau que ça…

Pour Andrey Mislivets, tous ces clichés de chiens bleus qui inondent les réseaux sociaux ne sont pas authentiques. Et pourtant, il faut savoir que ce n’est pas la première fois que des phénomènes étranges liés à la pollution chimique ont lieu dans la ville. 

Dmitry Levashov a notamment évoqué la présence de « neige rose », mais aussi une importante pollution des eaux souterraines. A tout cela s’ajoute la découverte inattendue d’un étrange « lac bleu » dont l’eau ressemblerait à une espèce de « pâte avec laquelle vous pouvez peindre ».

En tout cas pour ce qui est des chiens bleus, on attend les premières conclusions officielles des chercheurs pour connaitre enfin de fin mot de l’histoire. « Les autorités négocient avec la direction de l’entreprise ‘Orgsteklo’ l’autorisation d’attraper des chiens bleus vivant dans le territoire fermé de l’usine afin de leur venir en aide », a indiqué le Daily Mail.

Toute cette affaire reste donc à suivre de très près.

https://twitter.com/benvtk/status/1359930892312076292

Mots-clés pollutionrussie