Il y a un problème avec Pluton

Des changements s’opèrent sur Pluton. C’est ce que nous révèlent des chercheurs du Souhtwest Research Institute. À en croire les résultats d’une étude publiée dans la revue Icarus, la planète naine serait en train de perdre progressivement son atmosphère. Les auteurs de cette étude ont annoncé cette nouvelle le 4 octobre 2021.

Ils ont fait cette découverte en analysant les données obtenues lors du passage de Pluton devant une étoile en août 2018. Grâce aux images capturées par les télescopes, les chercheurs n’ont raté aucune miette de son passage. Ils ont ainsi pu avoir une vue parfaite sur l’atmosphère de la planète naine.

Une photo de Pluton
Crédits Unsplash

D’après eux, la densité de l’atmosphère de Pluton diminue petit à petit.

A lire aussi : Que se passerait-t-il si vous lâchiez une balle à la surface de Cérès, Jupiter ou Pluton ?

Des données obtenues par occultation

Sur Pluton, l’atmosphère est composée majoritairement d’azote, de méthane et de monoxyde de carbone. Toute la glace qui se trouve à la surface de la planète lui permet d’entretenir son atmosphère. Lorsque des changements de températures interviennent sur Pluton, cela peut impacter sa surface de glace et modifier la densité atmosphérique.

Pour étudier ce qui se passe sur Pluton, les scientifiques ont utilisé une technique appelée occultation. Elle consiste à se servir d’une étoile très distante et située en arrière-plan pour illuminer la surface de la planète. Cela a permis d’obtenir des images claires de Pluton. Comme l’explique le planétologue Eliot Young, l’occultation est une technique utilisée par les chercheurs pour surveiller les changements atmosphériques sur Pluton depuis 1988.

A lire aussi : Des montagnes flottantes sur Pluton ?

Les températures chutent sur Pluton

Les chercheurs ont indiqué que la diminution de la densité atmosphérique sur Pluton est due à un refroidissement des températures sur place. En effet, il faut savoir que l’atmosphère de Pluton se forme grâce à l’évaporation de glace qui se trouve à sa surface.

Quand les températures chutent, l’azote gèle en surface et est emprisonné dans la glace au lieu de remonter dans l’atmosphère sous l’effet de la chaleur. C’est donc ce qui provoque la disparition progressive de l’atmosphère sur Pluton. Actuellement, les températures baissent sur Pluton car il s’éloigne un peu plus du Soleil. Il reçoit donc moins de chaleur que d’habitude.

À noter que Pluton met 248 années à tourner autour du Soleil. La distance qui les sépare est de 30 à 50 unités astronomiques, sachant qu’une unité astronomique équivaut à 150 millions de kilomètres.

Mots-clés pluton