Il y a une planète qui flotte toute seule dans notre galaxie

Dans l’Univers, il existe des planètes qui ne sont rattachées à aucune étoile. Bien que la découverte de ces planètes flottantes soit plutôt rare, il arrive que les scientifiques tombent par chance sur certaines d’entre elles. C’est ce qui est arrivé récemment à l’équipe du chercheur postdoctoral de la California Institute of Technology, Przemek Morz.

Ces scientifiques ont trouvé une planète flottante un peu plus petite que la Terre qui n’orbite autour d’aucune étoile. On estime que les chercheurs ont détecté 10 de ces planètes dites « voyous » depuis 2011.

Crédits Pixabay

Cette nouvelle planète flottante a été découverte grâce à un phénomène baptisé « microlentille gravitationnelle. »

Une planète découverte grâce à un phénomène complexe

Le 29 octobre 2020, l’équipe de Przemek Morz a publié une étude dans la revue Astrophysical Journal Letters dans laquelle elle rapporte sa découverte. La détection de cette planète relève d’un coup de chance. En effet, les planètes flottantes sont généralement difficiles à trouver, car elles n’ont pas d’étoiles qui peuvent exercer une traction gravitationnelle ou produire des scintillements. En temps normal, les chercheurs se basent sur ces éléments pour remonter jusqu’à une exoplanète.

Dans le cas des planètes flottantes, les scientifiques doivent se fier à ce qu’on appelle la microlentille gravitationnelle, qui se base sur la théorie de la relativité générale d’Einstein. Au cours de ce phénomène, la planète se comporte comme une loupe et « plie » la lumière des étoiles éloignées pour révéler sa présence.

Une planète voyou extrêmement petite

Przemek Mroz a publié un communiqué pour expliquer le processus qui leur a permis de découvrir cette nouvelle planète flottante.

« Si un objet massif passe entre un observateur basé sur la Terre et une étoile source distante, sa gravité peut dévier et focaliser la lumière de la source. L’observateur mesure un bref éclaircissement de l’étoile source », a-t-il déclaré.

D’après les chercheurs, cette planète flottante est extrêmement petite. Przemek Mroz a indiqué que son équipe aurait très bien pu passer à côté de ce corps céleste :

« Les chances d’observer la microlentille sont extrêmement minces. Si nous n’observions qu’une seule étoile source, nous devrons attendre près d’un million d’années pour voir la source être microlentionnée. »

Radoslaw Poleski, de l’Observatoire astronomique de l’Université de Varsovie, a déclaré qu’on peut « exclure que la planète ait une étoile à environ huit unités astronomiques. »

La dernière vidéo de la chaîne

Si vous aimez les produits tech, alors n’hésitez pas à nous rejoindre sur notre chaîne YouTube.

Le dernier test publié sur la chaîne, le test de l’Apple Watch Series 6

La Fredzone est également sur Google Actualités, pensez à vous abonner à notre flux !

Mots-clés exoplanètes