Il y aurait deux types de jours sur la Terre

Vous croyez déjà tout savoir de notre belle planète ? Eh bien vous serez surpris d’apprendre que la Terre a en fait deux types de jours, et non un seul. C’est ce que le spécialiste des planètes James O’Donoghue a démontré à travers une courte animation partagée en février dernier sur YouTube.

Dans sa vidéo, O’Donoghue explique qu’il existe ce qu’on appelle le « jour sidéral » et le « jour solaire ». Il faut savoir que le jour sidéral désigne la durée que met la Terre à tourner sur elle-même (indépendamment de sa révolution autour du Soleil), tandis que le jour solaire désigne l’intervalle de temps qui sépare deux passages successifs du Soleil au méridien local.

Crédits Pixabay

Pour faire simple, « une rotation complète par rapport à la position du soleil est un jour solaire. Une rotation complète par rapport à toutes les autres étoiles que nous voyons est un jour sidéral. »

Il y aurait au fait 366 jours par an !

Vous l’aurez compris, notre calendrier se base donc sur les jours solaires et non sur les jours sidéraux. En tant que tel, on compte toujours 365 jours par an, mais comme le fait judicieusement remarquer James O’Donoghue dans un échange passionnant avec le site Business Insider, il y aurait au fait un jour de plus si on se base sur la révolution de la Terre autour du Soleil !

Non, on ne vous parle évidemment pas de l’année bissextile qui compte 366 jours avec le 29 février, mais des jours sidéraux. Comme l’explique O’Donoghue, qui travaille à l’agence spatiale japonaise (JAXA), la Terre effectue en effet une rotation complète 366 fois dans l’année.

Quatre minutes de différence

Dans la petite vidéo qu’il a partagée sur YouTube, James O’Donoghue met également en évidence une autre particularité qui caractérise les deux types de jour sur Terre : il y a en effet une étonnante différence de temps de 4 minutes entre les jours sidéraux et les jours solaires.

Lorsque la Terre effectue une rotation complète de 360 °, cela prend 23 heures et 56 minutes, soit quatre minutes en moins que pour une journée solaire qui est de 24 heures.

Certains pourraient trouver que cette petite différence ne change rien, mais au fait si ! En effet, si nous décidons d’utiliser le jour sidéral pour nous situer dans le temps, « le soleil se lèverait environ quatre minutes plus tôt chaque jour […] Après six mois, le soleil se lèverait 12 heures plus tôt. »