Il y aurait une gigantesque poche de gaz sous la fosse d’Okinawa

Le Japon se trouve au centre d’une importante activité tectonique, une activité qui a visiblement des répercussions importantes sur les paysages sous marins. D’après des chercheurs, une immense poche de gaz se trouverait ainsi au fond de la fosse d’Okinawa.

Située en mer de Chine orientale, et plus précisément au nord-ouest de l’archipel Nansei, la fosse d’Okinawa s’étend sur plusieurs kilomètres, avec une profondeur atteignant les 2 716 mètres.

Crédits Pixabay

Elle se trouve également à un endroit stratégique sur le plan tectonique.

Une poche de gaz découverte dans la fosse d’Okinawa

C’est en effet à cet endroit que la plaque de la mer des Philippines s’enfonce sous la plaque eurasienne. La zone occupe donc une place de choix pour les sismologues et certains d’entre eux ont récemment utilisé les ondes sismiques pour cartographier la cuvette.

Une opération qui leur a permis de détecter la présence d’une immense poche de gaz. Une poche s’étendant sur une largeur de 4 kilomètres et qui serait en mesure de contenir plus de 100 millions de tonnes de gaz.

Quel gaz ? Toute la question est là bien entendu. Pour l’heure, les chercheurs n’ont pas encore été en mesure de déterminer sa composition exacte. Toutefois, ils pensent que ce gaz pourrait, au choix, être du CO2, du méthane ou bien une combinaison des deux.

Et c’est un problème. C’est un problème, car cette poche de gaz pourrait avoir des répercussions très négatives, notamment sur le plan environnemental.

Takeshi Tsuji, l’un des chercheurs à l’origine de la découverte, indique en effet que si le gaz présent dans la poche est entièrement constitué de CO2, alors cela représenterait environ 45 ou 50 millions de tonnes de gaz susceptible d’être relâché dans l’atmosphère, soit environ la moitié des émissions annuels de CO2 de toutes les voitures du Japon.

Du CO2 ou du méthane ?

À noter que ces conclusions sont à prendre avec prudence. Si l’équipe a pu estimer de façon assez précise la largeur de la poche de gaz, elle n’a pas été en mesure de déterminer sa profondeur ou même la concentration du gaz.

En revanche, dans le cas où le gaz présent dans la poche serait du méthane, alors cette dernière pourrait constituer une ressource précieuse. Le méthane est en effet utilisé comme composant pour le gaz naturel.

Le problème, bien sûr, c’est que la poche est difficilement accessible. Et si le gaz contenu à l’intérieur devait être relâché dans la nature, alors il pourrait avoir un impact négatif sur l’environnement. Le méthane et le CO2 sont en effet responsables du changement climatique, et par extension de l’augmentation des températures mondiales.

Mais pour le moment, les chercheurs ne disposent pas de suffisamment de données et il sera de toute manière nécessaire de mener des études plus poussées pour savoir ce que renferme réellement cette poche. Et en quelle quantité.

Mots-clés géologiejapon