Île de Pâques : le mystère des chapeaux des géants de pierre enfin élucidé ?

Des experts ont étudié comment les anciens habitants de l‘île de Pâques, ou Rapa Nui, ont été capables de placer des chapeaux de pierre massifs, dont les plus lourds pèsent jusqu’à 13 tonnes, sur les célèbres statues de l’île (les Moaï).

Une équipe de chercheurs comprenant des experts de l’Université de Binghamton et du State University à New York, a découvert que les habitants de l’île utilisaient une technique appelée “parbuckling” qui emploie des cordes et une rampe.

Mystère Île de Pâques

Une technique simple et économique pour déplacer des chapeaux géants

Les archéologues se sont demandé comment les Rapa Nui pouvaient déplacer le pukao cylindrique, qui pesait près de 13 tonnes, sur de longues distances alors qu’ils disposaient de ressources limitées. Après avoir pris des photos des pukao, ils ont utilisé une modélisation 3D pour révéler les détails clés des chapeaux de pierre géants sculptés dans des scories rouges ou des roches volcaniques.

Les experts ont constaté que les pukao étaient très probablement roulés de la carrière à l’emplacement du moai, puis levés sur de grandes rampes en utilisant la technique du parbuckling.

“Lors d’un parbuckling, une corde aurait été enroulée autour du pukao cylindrique, et les hommes auraient tiré la corde depuis le haut de la plate-forme (la statue)”, a déclaré Carl Lipo, professeur d’anthropologie à l’université de Binghamton. “Cette approche minimise l’effort nécessaire pour faire rouler la statue sur la rampe. Comme la façon dont les statues étaient transportées, le parbuckling était une solution simple et élégante qui nécessitait un minimum de ressources et d’efforts.”

L’étude a été publiée dans le Journal of Archaeological Sciences.

Les Moaï à l’origine de la disparition des habitants de l’île de Pâques ?

Certains scientifiques ont estimé que, à son apogée, la population de l’île de Pâques pouvait atteindre les 20 000 habitants, mais qu’elle a chuté au fil des siècles après que les arbres et les palmiers de l’île furent abattus pour transporter ses fameuses statues géantes. Une théorie suggère que la déforestation a conduit à l’érosion des sols, affectant la capacité de l’île à soutenir la faune et l’agriculture, et entraînant l’effondrement de sa civilisation.

Lorsque les Hollandais sont arrivés sur l’île en 1722, sa population était de 3000 habitants ou moins. Seuls 111 habitants vivaient sur l’île de Pâques en 1877. Cependant, d’autres experts se sont demandé si l’île de Pâques a jamais soutenu une grande population, citant l’arrivée d’Européens qui ont apporté des maladies et ont emmené les insulaires comme esclaves.

Mots-clés archéologie