Illinois : Un patient atteint d’une maladie pulmonaire supposément liée au vaping est décédé

Il n’y a pas longtemps, de nombreux cas similaires de maladie respiratoire liée à l’utilisation de la cigarette électronique ont été signalés dans plusieurs États américains. Le vendredi 23 août dernier, les responsables de la santé publique de l’Illinois ont déclaré qu’un patient était décédé des suites de la maladie. Il s’agit du premier cas de décès enregistré en rapport avec ce mystérieux mal.

Bien que le Département de la Santé Publique de l’Illinois ou IDPH n’ait donné aucun détail concernant le défunt, il a seulement été révélé que celui-ci a été hospitalisé à cause d’une maladie respiratoire sévère vraisemblablement liée au vaping.

Crédits Pixabay

L’IDPH a aussi annoncé que 22 personnes de l’État souffraient actuellement de la maladie pulmonaire. Selon la déclaration, ces patients auraient contracté la maladie plusieurs jours ou quelques semaines après avoir utilisé une e-cigarette. D’après les responsables de la santé, ils ont entre 17 et 38 ans.

À part les cas confirmés, douze autres personnes sont également suspectées de présenter le même trouble et font l’objet d’une enquête.

Une maladie très inquiétante

La maladie respiratoire liée au vaping a été signalée pour la première fois dans le Wisconsin vers la fin du mois de juin. Le deuxième État à être touché a ensuite été l’Illinois.

Après l’appel du CDC ou Centers for Disease Control and Prevention concernant le signalement des cas similaires, l’agence a déclaré le 21 août dernier qu’environ 149 cas possibles ont été signalés dans 15 Etats et que les chiffres ne cessent d’augmenter.

D’autre part, dans l’Illinois, la maladie est qualifiée comme étant très sévère. Les victimes présentent des symptômes d’essoufflement et de toux, accompagnés d’une fatigue et parfois de vomissements et de diarrhées. Ngozi Ezike, directeur de l’IDPH, a déclaré que la gravité de la maladie était alarmante et qu’il était de leur devoir de signaler au public le danger que représentent le vaping et l’utilisation des cigarettes électroniques.

Le THC, source du problème ?

Suite à l’enquête, les responsables de la santé ont conclu que le vaping était le lien qui unissait toutes les victimes. Les autres causes alternatives comme une épidémie infectieuse ont été exclues. De nombreux malades ont également avoué avoir utilisé des produits qui contenaient du THC ou tétrahydrocannabinol, connu pour être le produit actif du cannabis.

D’autre part, le CDC a déclaré que les e-cigarettes de mauvaise qualité pouvaient aussi expliquer les blessures que certaines victimes se sont vues infliger durant le vaping.

A l’heure actuelle, les responsables n’ont pas encore désigné un produit spécifique qui est relié à tous les cas enregistrés. Ils pensent également que l’on ne peut pas encore exclure la possibilité de plusieurs maladies différentes présentant les mêmes symptômes.

Mots-clés e-cigarettesanté