Ils font de la balançoire à 1800 mètres d’altitude avec des montgolfières

Red Bull ne se contente pas de vendre des boissons énergisantes. La marque a aussi un goût prononcé pour les défis extrêmes et elle nous l’a d’ailleurs prouvé en 2012 avec le saut totalement dingue de Félix Baumgartner, un saut qui l’a d’ailleurs propulsé sur le devant de la scène pendant plusieurs semaines.

Depuis, elle publie régulièrement de nouvelles vidéos sur sa chaîne YouTube et elle a remis le couvert la semaine dernière avec une séquence montrant quatre amis en train de faire de la balançoire à 1800 mètres d’altitude.

Mega Swing

Mega Swing, une balançoire pas comme les autres.

Leur nom ? Marco Waltenspiel, Georg Lettner, Marco Fürst et Dominic Roithmair.

Ils voulaient faire de la balançoire à 1800 mètres d’altitude

Les quatre amis en question ne sont évidemment pas des novices et ce sont même tous des parachutistes confirmés. Ils comptent au moins une centaine de sauts à leur actif et ils font en plus tous partie de l’équipe de Red Bull.

Accessoirement, ils sont aussi originaires du même pays et ils sont ainsi nés en Autriche.

Un beau matin, ils se sont donc réveillés avec une grosse envie de balançoire. A leur place, la plupart des gens se seraient contentés d’aller au parc du coin mais nos quatre cascadeurs de l’extrême ont opté pour une formule un peu différente, une formule avec de gros morceaux de montgolfière dedans.

Ils ont donc loué deux montgolfières et ils ont attaché une code de 125 mètres de long à chacune d’entre elles, une corde finissant sur… un siège.

Deux montgolfières et une corde de 125 mètres de long en prime

Ensuite, nos quatre camarades ont fait décoller les montgolfières afin d’atteindre une altitude de 1800 mètres. Et après ? Ils se sont simplement assis chacun à leur tour sur le siège avant de s’élancer dans le vide. Simple, non ?

A la base, c’est Roithmair qui a eu l’idée de cette expérience. Il souhaitait en effet expérimenter une chute libre un peu différente et il n’a pas été déçu du voyage. Même chose du côté de ses amis, qui étaient pourtant assez sceptiques à la base.

D’ailleurs, à en croire leur récit, ce qui les a le plus marqué, c’est l’absence de bruit. Contrairement à un avion, les montgolfières sont effectivement très silencieuses et ils ont donc pu se concentrer plus facilement sur leurs sensations.

Mots-clés insolitevidéo