Ils font peur, mais les virus jouent aussi un rôle dans l’évolution et la survie des espèces

À l’heure actuelle, la seule évocation du mot virus suffit à susciter la panique chez la plupart d’entre nous. Depuis la pandémie de Covid-19, les gens redoublent de vigilance pour se protéger des particules virales qui circulent dans l’air, et ce, à juste titre.

Toutefois, il existe des virus qui sont indispensables à notre reproduction. C’est ce que révèlent deux articles publiés dans la revue Nature Structural and Molecular Biology. Ces études sont complémentaires et découlent des recherches réalisées séparément par des chercheurs de l’université d’Azabu au Japon et de l’Institut périnatal des enfants de Cincinnati.

Crédits Pixabay

Les scientifiques à l’origine de ces études sont d’accord pour dire que les virus jouent un rôle important dans l’évolution et la survie des espèces.

Du matériel viral indispensable à la production de spermatozoïdes

Pour vérifier leur hypothèse, les chercheurs ont étudié en laboratoire les cellules germinales des Hommes et des souris. À l’issue de leurs observations, ils ont découvert des traces de matériel génétique viral dans les testicules des mammifères.

En creusant en profondeur, les scientifiques sont arrivés à la conclusion que ce matériel génétique viral est indispensable à la production de spermatozoïdes chez les mammifères.

« Notre étude nous apprend que les virus jouent un rôle majeur dans notre évolution. Sur le long terme, les virus ont un impact positif sur notre génome et façonnent notre évolution », a expliqué Satoshi Namekawa, auteur principal de l’une de ces études, travaillant au sein de l’Institut périnatal des enfants de Cincinnati.

À lire aussi : On sait pourquoi les chauve souris sont aussi résistantes aux virus

Un virus à l’origine des séquences régulatrices de l’ADN

D’après les chercheurs, l’ADN du virus intervient à un moment crucial de la formation du spermatozoïde chez l’Homme, où les gènes s’activent et se transforment en ce que les chercheurs appellent des « transcriptomes. »

Selon cette étude, l’intervention du matériel génétique viral dans la genèse des spermatozoïdes permet aux testicules d’avoir « le transcriptome le plus diversifié, le plus complexe et le plus évolutif de tous les organes des mammifères. »

Les chercheurs ont déclaré que la présence de ce matériel génétique viral dans notre organisme remonte à des années et est indispensable pour notre reproduction. Ces études sont d’une grande importance pour les scientifiques qui espèrent s’en servir pour mieux comprendre les causes de l’infertilité chez l’homme.

À lire aussi : Coronavirus, Google privilégie le télétravail jusqu’en juin 2021