Ils ont cassé un cercueil vieux de 800 ans pour une photo

Le Prittlewell Priory Museum a été le théâtre d’un véritable drame archéologique au début du mois. Et encore, le mot est faible. Des touristes britanniques n’ont en effet rien trouvé de mieux que de placer leur enfant dans un cercueil en grès vieux de 800 ans pour prendre une photo insolite. L’artefact s’est malheureusement brisé.

Le Prittlewell Priory Museum se trouve à Southen-on-Sea dans un parc situé en plein cœur de la ville et il compte plusieurs collections différentes.

Cercueil

Parmi les nombreux artefacts présentés, on trouve notamment un ancien cercueil en grès âgé d’environ huit cents ans.

Un cercueil chargé d’histoire

Cette pièce a été retrouvée au début des années 20 à l’occasion de fouilles menées sur le site d’un ancien couvent. Il renfermait un ancien squelette.

L’identité de son occupant n’a jamais été déterminée, mais les archéologues pensent que l’homme était en réalité un ancien moine. Le couvent a en effet une longue histoire et il a ainsi été fondé par l’Ordre de Cluny. Peu connu des profanes, cet ordre monastique a été créé au Xe siècle et il suivait la règle de saint Benoit. Les journées des habitants du prieuré étaient ainsi ponctuées d’offices et de travaux manuels.

Le bâtiment occupait une place importante dans cet ordre et il a ainsi accueilli à son apogée un peu plus d’une centaine d’âmes.

Cet artefact était cependant loin d’être un objet commun et il était en réalité un des derniers cercueils en gré encore intacts.

Le 4 août dernier, un couple britannique a donc eu la brillante idée de soulever son enfant afin de lui permettre de franchir la barrière de sécurité mise en place par le personnel du musée. Ensuite, ils l’ont déposé dans le cercueil et ils lui ont demandé de prendre la pose pour pouvoir prendre une photo amusante.

Ils ont placé leur enfant dans le cercueil, l’artefact a basculé

Tout ne s’est cependant pas passé exactement comme prévu. Le cercueil a en effet glissé de son présentoir et il s’est brisé net.

Le couple a immédiatement pris la fuite avant l’arrivée des gardiens. Toutefois, la scène a été entièrement filmée par les caméras installées et une enquête est en cours afin de déterminer l’identité des indélicats.

Face à la situation, le musée a pris la décision de renforcer le cercueil et de le fermer afin d’éviter qu’une telle scène ne se reproduise. D’après les simulations effectuées par l’équipe de conservation, les réparations devraient coûter environ 100 $, mais elles ne pourront pas effacer totalement les dommages subis par l’artefact.

L’équipe du musée a été évidemment très touchée. Le cercueil était en effet exposé depuis 1920 et personne n’avait pensé à mettre un enfant dedans.

Crédits Photo