Ils ont découvert deux nouveaux dinosaures aux Etats-Unis

Il existe des dizaines de dinosaures différents et il faut croire que nous ne les connaissons pas tous car deux nouvelles espèces ont été découvertes récemment aux Etats-Unis : la première dans le Montana et la seconde dans l’Utah. D’après les premiers relevés effectués, ces dinosaures seraient de lointains cousins du tricératops.

Le tricératops appartient à la famille des cératopsidés et il a vécu à la fin du Maastrichtiens, au Crétacé Supérieur, dans ce qui correspond désormais à l’Amérique du Nord. Il aurait environ 68 millions d’années.

Nouveaux dinosaures

Des paléontologues ont découvert deux nouveaux dinosaures, de lointains cousins du tricératops.

Son nom, il le doit avant tout à son allure. Le tricératops est en effet doté d’une grande collerette osseuse et de trois cornes placées au niveau de sa tête. Il rappelle aussi un peu le rhinocéros et il n’a pas eu une vie facile car il était souvent pris pour cible par l’infâme tyrannosaure.

Le tricératops s’est trouvé deux nouveaux cousins

Tout comme leur cousin, les deux spécimens découverts aux Etats-Unis étaient herbivores et ils se contentaient donc de manger l’herbe des vertes prairies du pays.

Le dinosaure découvert dans le Montana a été trouvé un peu par hasard en 2005 par un physicien nucléaire passionné de vieux fossiles, Bill Shipp. Il a cependant fallu attendre quelques années avant qu’il ne se trouve un nom. Le Spiclupeus shipporum (à vos souhaits) aurait environ 76 millions d’années et il mesurait près de cinq mètres de long, pour un poids dépassant les quatre tonnes.

Tout comme le tricératops, l’animal avait des cornes et une collerette osseuse protégeant son cou, mais ses deux cornes étaient placées au dessus des yeux et elles étaient orientées vers les côtés.

L’espèce découverte dans l’Utah est un peu différente pour sa part car elle est dotée de quatre corne et elle pouvait atteindre entre six et huit mètres de long pour un poids d’une à deux tonnes. Elle vivait il y a 77 millions d’années de cela et elle a été baptisé Machairoceratops cronusi.

D’après les mesures effectués, le spécimen découvert par ces chercheurs souffrait d’arthrite et d’infection. Il devrait avoir une dizaine d’années au moment où il a trouvé la mort.