Ils ont découvert un nouveau reptile marin de 242 millions d’années

La Terre était bien différente avant l’apparition de l’Homme. La planète était en effet peuplée de gigantesques reptiles n’ayant pas grand chose à envier à Godzilla et à toutes les créatures mythiques du même genre. Oui, et certaines d’entre elles valaient vraiment le détour. C’est le cas du Atopodentatus, un reptile marin à l’allure assez insolite.

Les premières traces de cette créature ont été découvertes en 2014 en Chine. Toutefois, en effectuant des fouilles dans la province du Yunnan, un paléontologue a découvert de nouveaux fossiles.

Atopodentatus : image 1

Ce reptile marin avait une drôle d’allure, non ?

Plusieurs spécialistes ont travaillé sur ces restes durant ces derniers mois et ils ont découvert que l’animal ne ressemblait pas vraiment à ses congénères.

L’Atopendatus a été un des rares reptiles marins herbivores

L’Atopodentatus vivait essentiellement en mer mais il avait une caractéristique très intéressante : il était herbivore. Cette précision n’est d’ailleurs pas anodine car la plupart des reptiles marins connus étaient carnivores et c’est d’ailleurs toujours le cas aujourd’hui.

Mais ce n’est pas le plus surprenant car la créature était aussi pourvue d’une tête en forme de marteau, un peu comme le requin du même nom.

Les chercheurs se sont appuyés sur les fossiles trouvés dans la province de Yunnan pour reconstruire le museau de l’animal avec de la pâte à modeler et ils pensent du coup que ce dernier avait une bien étrange façon de se nourrir. D’après eux, l’Atopendatus descendait dans les profondeurs marines pour racler les algues présentes sur les rochers à l’aide de son bec avant de les mastiquer avec ses dents.

Toutefois, ce n’est pas le plus intéressant. L’animal a en effet vécu il y a 242 millions années de cela, soit 10 millions d’années après que 95 % des animaux marins présents à la surface de la Terre aient disparu. Son existence prouve donc que la vie s’est rapidement développée après l’extinction permienne.

L’animal a vécu après l’extinction permienne

Si vous n’êtes pas familier de la chose, alors sachez que cette extinction massive est survenue il y a environ 252 millions d’années.

Elle a provoqué la disparition de 95 % des espèces marines et de 70 % des espèces vivant sur les continents. Il s’agit donc de la plus grande extinction massive de toute l’histoire de notre planète.

Les causes exactes du phénomène n’ont jamais été déterminées avec exactitude mais il a provoqué une augmentation importante de la température à la surface de la planète. Cet épisode aurait duré pendant environ 5 millions d’années avant que tout ne revienne à la normale.

En d’autres termes, cela veut dire que l’Atopodentatus n’a eu besoin que de cinq millions d’années pour faire son apparition. C’est évidemment très impressionnant.

Atopodentatus : image 2