Ils ont frappé un passant pour gagner 40 followers sur Periscope

Periscope a fait pas mal de chemin depuis l’année dernière et la solution a rapidement fini par trouver sa place auprès du grand public. Beaucoup de gens l’utilisent désormais, et certains utilisateurs sont visiblement prêts à tout pour gagner un peu de visibilité. Preuve en est, deux adolescents bordelais âgés de 15 et de 16 ans ont agressé un passant pris par hasard dans les rues de la ville pour gagner… 40 followers.

L’agression s’est déroulée samedi soir. Jonathan et un de ses meilleurs amis étaient en train de trainer dans les rues de Bordeaux et ils ont commencé à se filmer avec Periscope.

Agression Periscope

Certaines personnes sont prêtes à tout pour un peu de visibilité.

Très vite, ils ont proposé aux personnes connectées de frapper une personne prise au hasard dans la rue une fois passé le cap des 40 followers.

Agresser quelqu’un en direct pour 40 followers, du jamais vu

Il faut croire que cette initiative s’est révélée payante car ils ont rapidement atteint leur objectif. Ensuite, Jonathan s’est dirigé tout droit vers un passant et il l’a frappé avant de lui mettre une balayette pour le faire tomber au sol. L’adolescent a enchainé en lui portant deux coups de pied au niveau de l’estomac, avant d’être rappelé à l’ordre par son ami.

Ces images extrêmement violentes ont choqué de nombreuses personnes et elles ont rapidement fait le tour du web.

Les deux agresseurs ont été rapidement identifiés et plusieurs sites ont alors publié leur nom mais également leur adresse. Depuis, les familles des adolescents sont harcelés sur les réseaux sociaux et leur entourage dit même vivre un véritable enfer.

La mère de Jonathan a donc publié une vidéo sur YouTube pour présenter ses excuses. Elle dit ne pas comprendre l’acte de son fils et elle évoque le décès de son père, mort d’un cancer un an plus tôt.

D’après elle, cette perte aurait beaucoup affecté l’adolescent et il trainerait depuis avec des personnes assez louches.

Jonathan a fini par se dénoncer et il a été mis en examen quelques heures plus tard, de même pour son complice. Entre temps, il a aussi publié une vidéo pour demander pardon et pour implorer les internautes de cesser d’harceler sa famille.

On termine avec le montage réalisé par l’Obs. Âmes sensibles s’abstenir.

Mots-clés periscopevidéo