Ils ont inventé un exosquelette pour les skieurs

Le ski est une activité très pratiquée qui passionne de nombreuses personnes. Il est, cependant, risqué quand l’individu commence à vieillir ou ressent des douleurs au niveau des genoux. Heureusement, il existe une solution pour remédier à ce problème : l’exosquelette pour la pratique du ski appelé Ski-Mojo.

Le premier exemplaire est actuellement disponible et il est présenté dans une cinquantaine de stations de ski en France. Il s’agit d’un dispositif mécanique articulé qui se fixe aux jambes. Les utilisateurs pourront l’enfiler à l’intérieur de leur combinaison ou par-dessus celle-ci.

Ski Mojo

Ski-Mojo, un exosquelette pensé pour les skieurs.

Une étude de l’université de Padoue a précisé qu’avec ce matériel, les utilisateurs ne souffriront plus de douleurs musculaires même s’ils skient plus longtemps.

Un matériel pratique qui convient à tout le monde

La particularité du Ski-Mojo est qu’il est capable de diminuer le poids corporel supporté par les genoux à 30%. C’est donc une sorte d’absorbeur de choc constitué de nombreuses parties. Elle est composée d’un harnais, d’une orthèse qui contient un ressort et d’une genouillère dotée de velcros.

Le Ski-Mojo convient à toutes les tailles, il est réglable selon la longueur du tibia et du fémur. On peut également l’adapter à la tonicité musculaire et au niveau de ski. Il maintient aussi bien le quadriceps, le muscle de la jambe et le genou, surtout pendant les descentes. À part cela, il est tout à fait possible de régler la compression de la manière qu’on souhaite.

Le nouvel allié de tous les amateurs de la glisse

Ski-Mojo est le meilleur allié de toutes les personnes qui éprouvent des difficultés à skier, mais qui souhaitent quand même monter sur la piste. Que ce soit pour les débutants dans l’activité ou les personnes qui ont des genoux plus fragiles. Cela n’empêche pas non plus les experts d’en profiter, ils seront plus performants et à l’aise avec leurs skis.

Cet exosquelette a été inventé en 1996 par Owen Eastwood. Les potentiels de son matériel étaient ensuite remarqués par ses amis. Plus tard, des améliorations ont été apportées avant de passer à des tests réalisés par les sportifs, moniteurs ou pisteurs.