Ils ont reconstitué le visage d’un homme du Moyen âge

Dorénavant, l’histoire aura de moins en moins de secrets pour les générations futures grâce à la science. Les scientifiques ont récemment réalisé une véritable prouesse en parvenant à reconstituer jusqu’au moindre détail le visage d’un homme. Surnommé Context 958, l’individu aurait vécu en Angleterre durant le Moyen Âge.

Le groupe qui s’est occupé de ce cas a travaillé avec un logiciel destiné aux enquêtes de la police. Les restes d’ossements de la personne ainsi que ses dents étaient les principaux éléments de base exploités pour effectuer les différentes démarches.

Context 958

Le but des scientifiques était simple : déterminer le mode de vie des personnes durant le 13e siècle et en même temps, déduire les causes de leur mort avec exactitude.

Des détails remarquables sur l’apparence de la personne

Les études effectuées sur Context 958 font partie du projet After the Plague Project lancé par l’Université de Cambridge au Royaume-Uni. Ses restes étaient enfouis dans l’un des plus grands cimetières de Cambridge avec 400 autres individus.

En se fiant aux différentes informations recueillies sur le cadavre, il est probable que l’homme soit un ancien pensionnaire de l’hôpital médiéval Saint Jean l’Evangéliste de la ville.

Pour avoir autant de précision sur le visage du défunt, les scientifiques ont commencé par ajouter des couches successives correspondantes aux muscles et à la peau sur les os. Ensuite, les autres tissus ont été ajoutés à partir d’un logiciel de reconstruction faciale. Le rendu était juste captivant, très juste et moderne.

Étude de la classe ouvrière

En étudiant les ossements, les chercheurs ont déduit que l’homme était dans la quarantaine quand il a perdu sa vie. Le « squelette robuste » de Context 958 révèle en même temps que sa vie était difficile et qu’il travaillait dur. Il était également un artisan qui souffrait de la goutte.

D’après professeur John Robb, l’hôpital Saint-Jean était un endroit qui fournissait des vivres et un abri pour les personnes en difficulté, malades ou âgées. Si Context 958 s’y trouvait, c’est qu’il était pauvre ou qu’il souffrait peut-être d’une maladie a-t-il ajouté.

D’ailleurs, les chercheurs ne savaient pas exactement ce que l’homme faisait de son vivant, mais en reliant les nombreux indices entre elles, ils ajoutent qu’il faisait partie de la classe ouvrière. Cependant, pour un individu de cette classe, son alimentation était quand même riche en viande et en poisson.

Context 958 Full