Ils ont retrouvé un fromage vieux de 340 ans dans l’épave d’un navire de guerre

Le Stora Kronan était un puissant navire de guerre suédois. Il était même le plus grand navire au monde au XVIIème siècle. Toutefois, il a coulé en 1676 au large de la Suède suite à une banale erreur de navigation. Plusieurs archéologues se sont rendus sur place afin de fouiller l’épave et ils ne sont pas repartis les mains vides puisqu’ils ont trouvé un fromage vieux de 340 ans cachés dans un pot en étain.

Le Kronan a pris la mer pour la première fois en 1672 et il était considéré à l’époque comme le joyau de la marine royale suédoise. Cela n’a d’ailleurs rien de surprenant car il s’agissait du plus grand navire de guerre au monde, avec une longueur dépassant les 52 mètres.

Fromage 340 ans

Des archéologues ont trouvé un vieux fromage dans l’épave d’un bateau.

Il s’agissait donc d’une véritable ville flottante et le navire pouvait ainsi accueillir pas moins de 500 hommes d’équipage et 300 soldats, avec pas moins de 126 canons derrière.

Le Kronan pouvait accueillir 800 hommes

Le Kronan a participé à la guerre de Scanie en 1976 et il a notamment été envoyé au nord-est du village d’Ulterstad pour participer à une des plus grandes batailles navales de notre histoire, la Bataille d’Öland. Une bataille qui a opposé la Suède au Danemark et aux Provinces-Unies.

Une centaine de navires étaient présents et cette simple bataille a provoqué la mort de 1 400 personnes en l’espace de quelques heures.

Mais le Kronan n’a pas été coulé par un autre navire. Non, en réalité, si l’on en croit les rapports de l’époque, alors le navire aurait viré brusquement de bord sans que les sabords ne soient fermés et sans ariser les voiles. Il se serait alors incliné sur le côté et de l’eau serait entrée dans ses cales, faisant du même coup chavirer le bâtiment.

Alors qu’il était en train de couler, une lampe à huile serait tombée dans la réserve de poudre à canon, provoquant du même coup une gigantesque explosion. La majorité de l’équipage aurait été tuée sur le coup. Sur les 800 hommes présents à bord du navire à ce moment-là, seuls 42 ont survécu. Un véritable massacre, donc.

Du fromage et des pièces d’or

Comme indiqué plus haut, des archéologues ont récemment organisé une expédition sur place afin de fouiller l’épave du navire. En inspectant les restes du bateau, les plongeurs sont tombés sur un port en étain à moitié enfoui dans l’argile des fonds marins.

Surpris, ils ont entrepris de le remonter à la surface.

Les changements de pression ont provoqué l’ouverture du pot et une odeur malodorante s’est rapidement répandue sur le bateau utilisé par les archéologues. En inspectant le contenu du récipient, ils ont découvert que ce dernier renfermait… du fromage. Un fromage vieux de 340 ans !

S’il ressemble à du roquefort, les chercheurs n’ont pas été en mesure de l’identifier clairement et ils ont donc envoyé le pot en laboratoire pour des analyses complémentaires.

Magnifique découverte, n’est ce pas ? Certes, mais il faut tout de même savoir que les plongeurs ont aussi remonté d’autres trésors, des trésors comme des pièces d’or ou même une bague en diamant.

L’honneur est sauf.