Ils partent chasser le wapiti et tombent sur un morceau de fusée spatiale

Des Russes partis à la chasse au sanglier et au wapiti ont eu la surprise de tomber sur une étrange épave perdue au beau milieu de la forêt. Ils ont tout d’abord cru que cette dernière appartenait à un vaisseau extraterrestre avant de découvrir plusieurs inscriptions dans leur langue, des inscriptions faisant expressément allusion aux vaisseaux Progress.

D’après les informations rendues publiques, l’affaire remonterait au début du mois de septembre. Les deux amis se sont rendus dans l’extrême nord de la Russie afin de chasser le sanglier et le wapiti.

Toundra

L’excursion était censée durer plusieurs jours, mais un événement imprévu s’est produit durant la première nuit du périple.

Une épave tombée du ciel

Les Russes étaient en train de dormir lorsqu’ils ont été réveillés par un bruit sec et assourdissant venant d’un point situé à quelques dizaines de mètres de leur campement.

Les deux hommes n’ont cependant pas quitté leur tente et ils ont préféré attendre le petit matin pour se rendre sur le site. En approchant, ils ont constaté que les branches de plusieurs pins avaient été brisées.

Quelques minutes plus tard, les chasseurs se sont retrouvés face à une structure métallique difficilement identifiable. Leur premier réflexe a été de penser à un vaisseau extraterrestre, mais il leur a suffi de faire le tour de l’épave pour constater que ce n’était pas le cas. La structure comprenait en effet une inscription en russe faisant allusion au RKTS Progress.

Un cargo russe

Il est possible que vous l’ignoriez, mais les vaisseaux de type Progress sont en réalité des cargos développés spécialement pour le ravitaillement de la Station Spatiale internationale. Des cargos faisant bien entendu partie du programme spatial soviétique.

Cela n’a pas encore été confirmé par la voie officielle, mais l’épave découverte appartiendrait à l’un de ces cargos, un cargo qui se serait échoué dans la toundra russe en septembre, à une centaine de mètres d’une route.

Si la découverte de cette épave remonte à la même période, la vidéo tournée par les deux chasseurs n’a commencé à faire parler d’elle que cette semaine. Plusieurs médias russes l’ont relayée et la séquence a fini par être reprise par des sites anglosaxons.

Mots-clés insolite