Ils pensent pouvoir démasquer les terroristes et les pédophiles grâce à leur système de reconnaissance faciale

Faception, une entreprise israélienne, prétend avoir développé un système de reconnaissance faciale capable de lire au plus profond de notre âme. La technologie développée par ses ingénieurs serait même capable de démasquer les pédophiles et les terroristes avant qu’ils ne passent à l’acte, en s’appuyant sur leurs micro-expressions.

Shai Gilboa dirige d’une main de fer l’entreprise. Il pense que notre personnalité est conditionnée par notre ADN et il estime en outre qu’elle se reflète sur notre visage.

Faception

Faception pense que notre personnalité est conditionnée par notre ADN.

Après avoir réuni une équipe d’experts, il a donc commencé à travailler sur une technologie capable de lire à travers les micro-expressions des gens.

Faception se dit capable de détecter les pédophiles et les terroristes avant leur passage à l’acte

Il lui a fallu plusieurs années pour atteindre ses objectifs mais ses efforts ont visiblement payé car la technologie de Faception serait (notez le conditionnel) capable d’identifier les terroristes, les pédophiles, les génies, les grands joueurs de poker et même les délinquants en col blanc.

L’entreprise ne détaille pas le fonctionnement de son système de reconnaissance faciale mais il s’appuierait vraisemblablement sur une quinzaine de classificateurs différents.

En outre, il serait capable d’évaluer avec une très grande précision (80 %) les traits et les expressions, même les plus infimes.

Faception a procédé à plusieurs démonstrations afin de montrer l’étendue de son savoir-faire. L’entreprise était notamment présente sur un tournoi de poker organisé par un de ses partenaires et la technologie de l’entreprise est parvenue à déterminer les quatre meilleurs joueurs de la compétition grâce à cette technologie.

Deux d’entre eux ont fini dans les trois finalistes du concours.

Dans sa vidéo de démonstration, l’entreprise montre aussi que sa technologie aurait été parfaitement capable d’identifier certains des terroristes qui ont mené les dernières attaques sur la capitale.

Une technologie et une vision discutables

Selon le Washington Post, elle aurait d’ailleurs signé un contrat avec une agence de sécurité intérieure.

La plupart des experts mettent cependant en garde les gouvernements contre cette technologie. Pedro Domingos, un enseignant en sciences informatiques à l’Université de Washington, insiste sur la perfectibilité d’une telle technologie car elle ne prend pas en compte les choix faits par les individus.

Toutes les personnes ont en effet une part d’ombre en elles. Certaines peuvent même éprouver des pulsions criminelles. La technologie développée par Faception pourra sans doute les détecter, mais elle ne sera pas capable de déterminer s’il y a réellement eu un passage à l’acte.

Et il ne s’agit évidemment pas d’un détail anodin, encore moins dans les pays où la justice se base sur la présomption d’innocence.

Mots-clés faceptioninsolite