Ils sont maintenant plus de 2 millions à demander la fermeture de Pornhub

Pornhub n’a clairement pas que des fans. Durant l’été, une internaute a ainsi lancé une pétition à l’encontre de la plateforme, une pétition dans laquelle elle exige tout simplement sa fermeture. Quelques semaines plus tard, elle vient de dépasser les deux millions de signatures.

Tout a commencé par un article publié par la BBC, un article traitant d’une ancienne et sordide affaire.

Une femme se tenant le visage dans la pénombre

Photo de Juan Pablo Serrano Arenas provenant de Pexels

Il y a quelques années en arrière, une adolescente de 14 ans a été enlevée par deux hommes.

Pornhub mêlé à une ancienne histoire de viol

Ces derniers l’ont conduite dans une maison isolée pour la violer, pendant qu’un troisième homme filmait toute la scène. Le calvaire de l’adolescente a duré une douzaine d’heures. Ses ravisseurs l’ont ensuite relâchée au milieu de nulle part. En dépit du traumatisme, cette dernière a retrouvé le chemin de son domicile et elle a tenté de reprendre le cours normal de sa vie.

En pure perte. Quelques semaines plus tard, un camarade de l’école l’a contactée pour lui dire que plusieurs vidéos d’elles circulaient sur MySpace. Des vidéos de son viol. Après enquête, l’adolescente a fini par découvrir plusieurs vidéos d’elles sur Pornhub. Elle a alors contacté le service pour tenter de les faire retirer, mais sans succès. Après plusieurs échanges, elle a fini par se faire passer pour son propre avocat. L’astuce a fonctionné.

L’infortunée a fini par enfouir toute cette histoire au plus profond d’elle-même. Puis, récemment, elle a éprouvé le besoin de raconter son histoire, par le biais de son blog et elle a ensuite été reprise par la BBC.

Une pétition qui a très vite rencontré son public

Laila Mickelwait a fini par tomber dessus. Comme beaucoup, elle a été choquée par le calvaire enduré par l’adolescente, mais aussi par l’inaction de Pornhub. C’est à ce moment qu’elle a décidé de lancer sa pétition.

Mindgeek, le propriétaire de Pornhub, s’est bien entendu exprimé sur cette histoire, en rappelant que le service ne lui appartenait pas au moment des faits, mais cela n’a pas calmé les esprits. D’autres dossiers ont même commencé à refaire surface, comme celui en lien avec Girls Do Porn, largement évoqué dans nos lignes (ici et notamment).

A l’époque, beaucoup ont vu cette pétition comme un coup d’épée dans l’eau. Néanmoins, l’initiative n’est pas passée inaperçue et les signatures ont très vite commencé à s’accumuler. Le seuil du million a été franchi en l’espace de quelques semaines, de même pour celui du million et demi. Et à présent, la pétition franchit un nouveau cap en atteignant et en dépassant le seuil des deux millions de signatures.

Le cap des deux millions franchi

Et ensuite ? Plus le temps passe et plus la pétition semble s’essouffler. Et bien sûr, de toute manière, il y a peu de chances que Mindgeek accède à la demande de ses signataires et ferme son service. Pornhub génère en effet des dizaines de millions de dollars de revenus chaque année et ses propriétaires, pas plus que ses actionnaires, ne peuvent faire l’impasse sur cette manne providentielle.

Néanmoins, cette pétition aidera peut-être à faire avancer les choses, en poussant ces plateformes à mettre en place de nouveaux garde-fous pour éviter de nouveaux écueils. C’est en tout cas à espérer pour toutes les personnes victimes de ces agissements.

Mots-clés nsfypornhub