Ils utilisaient une extension Chrome pour identifier les juifs 

Chrome est un navigateur très populaire chez les internautes et cela n’a rien de surprenant compte tenu de ses nombreux atouts. En dehors de sa vitesse d’exécution, il s’accompagne aussi d’une vaste boutique regroupant des milliers d’extensions différentes. Une d’entre elles a fait couler beaucoup d’encre dernièrement, et ce pour une raison assez évidente : elle permettait aux internautes d’identifier les personnalités juives dans les noms affichés sur les pages web.

Coincidence Detector, c’est le nom de cette extension, était distribué par le biais du Chrome Web Store, et donc de cette fameuse boutique.

Extension Chrome Juifs

Des internautes utilisaient une extension Chrome pour identifier les personnalités juives.

Selon son descriptif, elle était censée aider les internautes à “identifier des coïncidences totales sur qui a été impliqué dans certains mouvements politiques et empires médiatiques”. Difficile de faire moins précis, non ?

Coincidence Detector permettait d’identifier les personnalités juives sur les pages web

En tombant sur l’outil, Mic a décidé de mener sa petite enquête et le site a alors découvert que cette fameuse extension avait été conçue par et pour des antisémites.

Le fonctionnement de Coincidence Detector était plutôt simple. Une fois installée, l’extension faisait ressortir sur les pages web le nom de toutes les personnalités juives ou supposées juives en les entourant de multiples parenthèses. Elle permettait aussi aux internautes d’effectuer des signalements afin de compléter la base de données utilisée par l’outil, une base de données comprenant un peu plus de 9 000 noms différents.

L’outil avait été mis en ligne par une personne répondant au nom de “allrightmedia”, un terme faisant référence à un mouvement conservateur d’extrême droite.

Contre toute attente, l’extension est parvenue à rester sous les radars des modérateurs du Chrome Web Store et elle a ainsi été téléchargée 2 500 fois environ. Elle était d’ailleurs très bien notée par les internautes, totalisant le plus souvent cinq étoiles.

Suite à la publication de l’article de Mic, Google a mené sa propre enquête et la firme a finalement décidé de supprimer Coincidence Detector de sa boutique. Elle a en effet déterminé que l’outil contrevenait à ses conditions d’utilisation car elle faisant la promotion de la haine tout en incitant les internautes à la violence.

Mots-clés chromegoogleweb