Ils veulent créer un robot capable de cuisiner tout seul

PR2 est un robot assez particulier. Grâce à une plateforme ouverte imaginée par des chercheurs européens, il sera effectivement capable, à terme, de cuisiner tout seul. Et attention, car ses concepteurs n’ont pas l’intention d’en rester là. En réalité, leurs recherches pourraient changer beaucoup de choses sur le secteur de la robotique.

Ce n’est pas vraiment une révélation mais les robots n’apprennent pas de la même manière que les humains. Ils ne peuvent effectivement compter ni sur le mimétisme ni sur leur sens logique pour mener à bien les tâches qui leur sont confiées.

PR2

PR2 pourrait changer pas mal de choses sur le secteur de la robotique.

En réalité, c’est même tout le contraire puisque les développeurs doivent décomposer chaque action, chaque mouvement, de la manière la plus didactique possible.

Une base de données pour apprendre aux robots à effectuer des tâches

Un exemple ? Prenez le puzzle. L’enfant va tout simplement copier ses parents pour apprendre à reconnaître et à manipuler chaque pièce. Son sens logique lui permettra ensuite de les assembler en fonction de leur forme ou de leur couleur.

Pour un robot, la situation est assez différente. Le développeur devra effectivement créer un ensemble d’instructions pour lui permettre de dissocier les pièces du puzzle des autres éléments placés dans son environnement. Ensuite, il faudra lui apprendre à saisir une pièce, à la retourner si le besoin s’en fait sentir et à la placer au bon endroit.

Vous arrivez sans doute à imaginer l’ampleur de la tâche.

Partant de ce constat, plusieurs universités européennes ont décidé de joindre leurs efforts pour lancer un programme baptisé RoboHow. L’idée est assez simple, il s’agit tout simplement de créer une immense base de données regroupant des millions de tâches différentes. Comme une espèce de conscience collective, en somme.

Le robot n’aura alors plus qu’à l’interroger pour effectuer ses missions.

Intéressant, et ce n’est pas fini car ce programme sera utilisé conjointement à la plateforme OpenEase. Cela veut aussi dire que n’importe qui pourra participer et contribuer à l’expérience.

Pour développer leur solution, les chercheurs se sont appuyés sur une tâche simple en apparence : la préparation des pancakes.

Enfin simple, ça dépend pour qui. Ici, en l’occurrence, il a fallu apprendre à PR2 à reconnaître les produits nécessaires dans l’élaboration de la recette. Ensuite, il a fallu lui montrer comment verser la pâte dans la poêle et comment saisir ensuite le pancake pour le retourner.

Notez pour finir que ce projet a été présenté durant la 14ème conférence internationale sur les agents autonomes et les systèmes multi-agents, ou AAMAS pour les intimes.

Via

Mots-clés robotique