Ils veulent rendre la Terre invisible pour éviter une éventuelle invasion extra-terrestre

La Terre n’est sans doute pas la seule planète habitable dans l’univers et il est ainsi fort probable que d’autres espèces intelligentes se cachent dans de lointaines galaxies. David Kipping et Alex Teachey en sont même persuadés et c’est précisément ce qui les a poussé à travailler sur un projet insolite visant… à rendre notre belle planète totalement invisible.

Stephen Hawking est connu pour ses citations chocs et s’il s’intéresse beaucoup à l’intelligence artificielle depuis quelques temps, il a aussi souvent évoqué d’éventuelles espèces extra-terrestres.

Alien Terre

La meilleure solution pour protéger la Terre contre les aliens ? La rendre invisible, tout simplement.

En 2010, il avait d’ailleurs confié à NBC News qu’il suffisait de regarder attentivement l’espèce humaine pour savoir que les extra-terrestres peuvent représenter une menace.

Stephen Hawking ne porte pas les extra-terrestres dans son coeur

Il les imaginait même en train de voguer vers nous, à bord de gigantesques vaisseaux, à la recherche de planètes à conquérir et de ressources à collecter. Cette vision n’est pas spécialement optimiste, mais elle est empreinte d’un certain réalisme.

L’être humain a effectivement prouvé à de multiples reprises que l’intelligence et la sagesse n’allaient pas nécessairement de pair.

Il suffit d’ailleurs de regarder ce qui se passe actuellement dans le monde pour s’en rendre compte. L’Homme est capable d’envoyer des robots et des sondes à l’autre bout du système solaire mais cela n’empêche pas des millions d’enfants de mourir de faim et de soif dans de nombreuses régions du monde.

David Kipping et Alex Teachey ont visiblement conscience du problème. Ces deux chercheurs de l’Université de Columbia travaillent effectivement sur un projet assez ambitieux visant à rendre la Terre… totalement invisible.

Enfin, ce n’est pas tout à fait exact. L’idée, en fait, c’est surtout de faire en sorte que notre planète ne puisse pas être repérée par d’éventuels télescopes extra-terrestres. La nuance est importante.

Masquer la Terre pour éviter une éventuelle invasion

Certains d’entre vous le savent sans doute mais la NASA a lancé en 2009 un télescope spatial du nom de Kepler. Il est assez particulier car il a été conçu pour détecter les exoplanètes – et donc les planètes situées en dehors de notre système – en observant et en analysant la luminosité de 145 000 étoiles situées dans la Voie Lactée.

Pour s’acquitter de cette tâche, Kepler s’appuie tout simplement sur un photomètre qui surveille continuellement la brillance de toutes ces étoiles. Lorsqu’il détecte un obscurcissement, il le note et il le transmet ensuite aux équipes au sol.

Ces dernières analysent ensuite la périodicité de ces obscurcissements pour tenter de déterminer s’ils sont causés par une planète ou par un autre objet.

Cette méthode a porté ses fruits et elle nous a permis de détecter des centaines d’exoplanètes en l’espace de quelques années. Le problème, bien sûr, c’est qu’une civilisation extra-terrestre pourrait avoir recours à la même astuce pour trouver la Terre.

Les deux chercheurs cités un peu plus haut proposent donc d’activer une fois dans l’année un laser afin de bloquer notre signal lorsque notre planète passe devant le Soleil face à une planète capable d’accueillir la vie. Ils pensent d’ailleurs que les panneaux solaires de l’ISS seraient capables de générer l’énergie nécessaire pour alimenter ce fameux laser.

Et le plus beau reste à venir car ce fameux laser pourrait aussi nous aider à… transmettre des messages.