Ils vont déplacer une ville pour éviter qu’elle ne disparaisse dans un trou

Kiruna est une ville tranquille, située dans le nord de la Suède. Elle compte moins de 20 000 habitants et elle se trouve actuellement dans une situation très problématique. Elle risque en effet à chaque instant de disparaître dans un trou. Les autorités du pays ont donc décidé de lancer un vaste chantier visant à déplacer la ville de plusieurs kilomètres. Il durera presque 100 ans.

Kiruna n’est pas une ville comme les autres. En réalité, elle se trouve à côté de l’un des plus grands gisements de fer au monde, un gisement issu du fameux bouclier scandinave.

Déplacement Kiruna

Kiruna va déménager de quelques kilomètres pour éviter l’effondrement.

Cette formation géologique couvre le nord-ouest de la Russie, les pays baltes et une partie de la péninsule scandinave.

Kiruna se trouve à côté de l’un des plus gros gisement de fer au monde

Les premières mines de fer ont été installées sur place en 1899, un ou deux ans avant la création de la ville. A l’époque, la Suède comptait très peu d’habitants mais ce gisement a attiré des milliers de personnes sur place et il a aussi poussé les autorités à construire une voie ferrée afin de faciliter le transport du précieux métal.

Depuis cette époque, les mineurs ont extrait environ 1,1 milliard de tonnes du gisement mais la mine abrite encore de nombreuses veines et elle est toujours considérée à l’heure actuelle comme la plus grande mine du monde.

La topologie des lieux a beaucoup changé durant ces dernières années. A la base, la mine était à ciel ouvert mais elle est devenue souterraine en 1965 et elle compte de nombreuses galeries. Certaines plongent même à plus de 1 000 mètres et s’étendent sur des centaines de kilomètres.

Jusqu’à présent, l’exploitation de cette mine n’a posé aucun problème à Kiruna mais les derniers relevés indiquent que ces galeries ont considérablement fragilisé les fondations de la ville. Elle risque donc de s’effrondrer et de disparaître.

A partir de là, les autorités avaient deux solutions : cesser d’exploiter la mine et provoquer la mort économique de toute la région, ou déplacer la ville.

Le déplacement de la ville se fera en plusieurs phases

En 2009, après de multiples réunions, elles ont finalement opté pour la seconde solution et elles envisageaient ainsi de déplacer Kiruna de cinq kilomètres vers le nord-ouest avec la voie ferré, l’autoroute et tous les réseaux habituels. LKAB, la société minière en charge de l’exploitation de la mine, avait d’ailleurs bloqué un budget d’un milliard de dollars pour mener l’opération à son terme.

Le déménagement se déroulera sur plusieurs phases et la première d’entre elle va démarrer très prochainement. Après avoir lancé la construction du nouvel hôtel de ville en 2014, les autorités ont en effet décidé de se rapprocher des habitants et de commencer à préparer leur déménagement. Elles ont même réalisé un court documentaire afin de les rassurer et de leur expliquer posément comment les choses vont se dérouler.

D’après les informations dont on dispose, LKAB va commencer par racheter les maisons de tous les habitants de la ville, à 125 % de leur valeur. Ensuite, elles vont leur proposer d’emménager dans de nouveaux appartements et dans de nouvelles maisons construits autour du nouvel hôtel de ville. Les bâtiments les plus reconnaissables comme l’église seront démontés pièce par pièce avant d’être reconstruits.

La ville ne sera pas reconstruite à l’identique. LKAB et les autorités vont profiter de l’occasion pour la rendre plus agréable à vivre.

Il faut tout de même signaler que ce déménagement prendra une centaine d’années environ. Maintenant, les autorités pensent que le plus gros sera fait d’ici à 2033. Nous n’avons donc pas fini d’entre parler de Kiruna.

Crédits Image