L’iMac (2021) en partie dessiné par Jony Ive

Jony Ive a beau avoir quitté Apple en 2019, il a tout de même été amené à travailler sur l’iMac (2021). C’est en tout cas ce que révèle le site Wired dans son test du tout-en-un d’Apple.

L’iMac (2021) a été annoncé lors du dernier Keynote Apple et il marque clairement une rupture dans l’histoire de la gamme. Si la formule ne change pas, on parle toujours d’un ordinateur dont tous les composants tiennent dans un écran, la réalisation est très différente.

Crédits Apple
Crédits Apple

Le nouvel iMac a ainsi pour principale particularité sa finesse. Il est ici très proche d’un écran traditionnel. Ce qui en fait également un produit à la fois léger et aérien.

L’iMac (2021) en partie dessiné par Jony Ive

Ce changement de look, on le doit avant tout à sa puce. L’iMac (2021) est en effet piloté par une puce M1, une puce que l’on retrouve aussi au sein des Mac Mini, MacBook Air et MacBook Pro. Non contente d’être puissante, elle nécessite aussi un système de refroidissement moins important.

Et si l’on ajoute à cela son extrême compacité, on obtient tous les ingrédients dont l’iMac (2021) avait besoin pour son nouveau lifting.

Toujours est-il que ce n’est pas le sujet de cet article. En réalité, ici, c’est une toute autre information qui a retenu notre attention. Dans son test de la machine, Wired indique en effet que cette dernière a été en partie dessinée par… Jony Ive. De son nom complet Jonathan Ive.

Une histoire de timing

D’origine britannique, ce talentueux designer a commencé par s’intéresser au design des voitures et il a alors rejoint l’Université de Northumbria, où il a reçu deux fois le prix étudiant de la Royal Society of Arts. Après avoir obtenu son diplôme, il a travaillé pour Tangerine Design et c’est à ce titre qu’il a fait ses premiers pas chez Apple, en travaillant comme consultant sur le design du tout premier PowerBook.

Le courant est passé et il a fini par être recruté chez Apple en 1992.

Ce que peu de gens savent, c’est que les débuts ont été assez difficiles. Apple ne se portait pas bien à l’époque et la firme n’avait d’autre choix que de faire passer le design de ses produits au second plan. Ce qui a changé avec le retour de Steve Jobs. Le design a retrouvé ses lettres de noblesse au sein de l’entreprise et Jony Ive a très vite grimpé les échelons pour devenir finalement vice-président en charge du design.

Un nouveau design pensé longtemps en amont

Durant toutes ces années, le designer britannique a travaillé sur de nombreux produits, comme l’iPod ou l’iPhone. Puis, en 2019, nous avons appris que Jony Ive avait décidé de tourner une page et de quitter Apple pour fonder sa propre société, Love From.

Pourtant, en dépit du fait qu’il ne travaille plus pour Apple depuis deux ans, Jony Ive a participé au design de l’iMac (2021).

Comment est-ce possible ? La réponse est finalement assez simple. L’élaboration du design d’un produit prend plusieurs années. Encore plus lorsqu’il s’agit d’un appareil aussi populaire que l’iMac. Le nouveau look introduit par cette génération n’a donc pas été imaginé hier, il est le fruit d’une réflexion menée sur plusieurs années. Et à l’époque, Ive travaillait encore pour Apple.

Une anecdote amusante et qui prouve finalement que le renouveau de la gamme a été pensé longtemps en amont de la présentation du nouveau modèle.

Mots-clés imac