iMessage ne sortira pas sur Android – pas pour l’instant

Les applications de messagerie ont la cote depuis quelques années avec en tête, Facebook Messenger, WhatsApp ou encore Line. Ces dernières se sont particulièrement bien intégrées à nos habitudes de communications sur nos différents terminaux, et nombreux sont ceux qui pensaient voir débarquer iMessage, le service d’Apple en la matière, chez son concurrent Android, le système d’exploitation de Google.

C’est en tout cas ce que laissait croire une rumeur qui se faisait de plus en plus entendre. On s’attendait même à ce que la firme à la pomme fasse une annonce à ce sujet lors de la WWDC 2016, malheureusement ce ne fut pas le cas, et nous savons à présent pourquoi.

Apple iPhone

Apple n’est pas particulièrement prêteur. Sauf si ça lui rapporte

Si l’on était en droit d’y croire c’est parce qu’Apple avait récemment fait quelques pas en direction de son rival Android, en lui donnant accès à certains de ses services, dont notamment Apple Music, son offre de musique en streaming.

Apple n’est pas prêteur…

S’il est une chose qui revient souvent chez les détracteurs de la firme de Tim Cook, c’est que les produits et services Apple sont assez hermétiques au monde extérieur.

En effet rares sont les interactions possibles entre les produits de la pomme et ceux d’autres constructeurs – et pour cause – Apple a pris soin au fil des années de verrouiller ses différents services afin de se constituer un parc d’appareils bien à lui, sur lesquels il a une très bonne visibilité.

Cette stratégie a permis à la marque de vendre efficacement ses différents produits et de se constituer une clientèle particulièrement fidèle. Des “fanboys” n’hésitant pas à s’équiper – contre pièces sonnantes et trébuchantes – de toute la panoplie qui leur est “offerte”.

Sauf si ça lui rapporte

C’est d’ailleurs logique, rares sont les entreprises totalement altruistes et désintéressées.

Pourtant dernièrement, la firme a tenté quelques approches en mettant à disposition de la concurrence des services normalement dédiés à sa clientèle. Apple Music c’est donc retrouvé propulsé dans l’univers Android, pour une raison toute simple : attirer un plus large public.

Mais si Apple ne compte pas rendre iMessage disponible sur Android, c’est parce que ce service attire – selon la firme – de nouveaux clients prêt à passer sous iOS ou OS X pour en profiter.

Enfin Apple estime qu’il n’est pas intéressant d’étendre le nombre d’usager du service, et si l’on prend en compte le milliard de Mac et de terminaux mobiles actifs dans le monde, on comprend que iMessage n’est pas en manque d’utilisateurs.