L’impression 3D nous permettra de transformer le régolithe lunaire en habitations et objets

L’impression 3D ne relève plus du domaine de la fiction. Au départ, cette technologie était uniquement réservée à la création de prototypes. Aujourd’hui, elle permet de concevoir des objets du quotidien entièrement fonctionnels. À Dubaï, un immeuble a même vu le jour grâce à l’impression 3D.

Récemment, une équipe de chercheurs de l’Institut des Sciences et Technologie de Skolkovo s’est intéressée de près à cette technologie. Ces scientifiques se sont demandé jusqu’où pouvait aller l’impression 3D. Après plusieurs expériences, ils ont conclu qu’elle pourra être utilisée pour concevoir des habitations et des objets destinés à la surface lunaire.

Pour ce faire, il faudra passer par un processus de transformation laborieux du régolithe lunaire.

Un procédé qui fait appel à la stéréolithographie

D’après les chercheurs, l’impression 3D pourra être utilisée dans toutes les situations sur la surface lunaire. Dans le cadre de leur recherche, ils se sont concentrés sur une technique précise baptisée stéréolithographie. Elle est souvent utilisée en impression 3D pour fabriquer des objets solides à partir d’un modèle numérique.

Ils se sont procuré un simulant de régolithe lunaire. Leur but était d’utiliser ce matériau pour imprimer une structure en 3D. Avant d’arriver à cette étape, ils ont dû trouver un moyen de transformer ce simulant de régolithe lunaire en une sorte de matière première qui sera compatible avec une imprimante 3D.

A lire aussi : Y aurait-il des os de dinosaures sur la Lune ?

Des objets fabriqués à base de régolithe lunaire

Pour ce faire, ils ont décidé de mélanger le régolithe lunaire avec un liquide. Ainsi, ils ont obtenu une sorte de pâte. C’est ce produit qui a ensuite été extrudé par une imprimante 3D grâce à la technique de stéréolithographie. Il faut souligner le fait que cette expérience a été menée sur Terre.

De ce fait, les chercheurs n’ont pas été soumis à des problèmes de gravité. Qui plus est, les matériaux nécessaires à la fabrication de ces objets obtenus grâce à l’impression 3D étaient tous à portée de main. La réalisation d’une telle expérience sur la Lune nécessitera une plus grande préparation et la mise en place de dispositifs spéciaux.

A lire aussi : La 4G sur la Lune inquiètent les astronomes

Il faudra encore du temps pour perfectionner ce procédé. Néanmoins, le fait que les chercheurs aient pu se servir d’un simulant de régolithe lunaire pour concevoir des objets avec l’impression 3D représente déjà un grand pas en avant.

Mots-clés lune