In-Traffic Reply empêche l’utilisation de smartphone au volant

On ne le répètera jamais assez, le téléphone au volant est dangereux. De nombreuses personnes distraites par leur smartphone ont fini par faire un accident, et cela concerne surtout les jeunes. Conscient de ce fait, l’équipe de Samsung Benelux avance la solution idéale en développant un nouvel outil appelé In-Traffic Reply.

Avec cette application, les utilisateurs pourront répondre aux messages tout en ayant les yeux fixés sur la route. Pour l’instant, l’application n’est disponible qu’aux Pays-Bas, mais elle sera bientôt lancée dans d’autres pays si son efficacité est prouvée.

samsung

L’idée de créer une telle application était apparue suite à une étude sur l’utilisation des téléphones en route menée par PanelWizard à la demande de Samsung.

Répondre à la place du conducteur

D’après les études, un tiers des conducteurs néerlandais utilisent de temps en temps leur smartphone alors qu’ils sont au volant d’une voiture ou sur un vélo. Malgré les circonstances, la plupart d’entre se sent obligés de répondre à un appel ou à un message. In-Traffic Reply a donc été conçu pour répondre aux correspondants à leur place.

L’application se sert des capteurs de mouvement et de GPS pour déterminer si la personne qui utilise le smartphone est en train de conduire. Si le conducteur est bien sur le volant, et qu’il reçoit un message, l’application répondra automatiquement au correspondant.

Une application efficace

Il existe alors trois types de réponses possibles, la première indiquera que la personne est en train de conduire. La seconde consistera à répondre avec une émoticône. Pour le troisième, le message à envoyer sera rédigé en amont par l’utilisateur.

Pour le cas des appels entrants, l’application répondra avec des messages vocaux par défaut ou un message personnalisé enregistré par le conducteur.

Pour le moment, l’application est encore en phase de test aux Pays-Bas et si les résultats sont concluants, Samsung le proposera dans le Play Store en mi-mai. Elle devrait d’ailleurs être très utile en France, car selon les résultats de l’enquête d’Axa Prévention, 59 % des Français utilisent encore leurs appareils en conduisant.

Samsung n’a pas encore précisé pourquoi la marque a choisi les Pays-Bas pour tester l’application. Toutefois, si l’expérience rencontre un franc succès, alors de nombreux pays devraient en bénéficier.

Mots-clés samsung