Incendies de forêt : grâce à ce gel proactif, le travail des pompiers sera allégé

Ces dernières années, de nombreux incendies forestiers ont fait de grands ravages à travers le monde. Les forêts brûlent pendant des jours, le feu gagne du terrain et devient difficile à maîtriser. Si le reboisement est une solution, il est loin d’être suffisant. À cet effet, Eric Apple, un ingénieur et spécialiste de la prévention des incendies, a créé un gel capable de prévenir et arrêter le feu de forêt.

Si auparavant, il fallait des milliers de litres d’eau, des appareils sophistiqués ainsi plusieurs hommes pour maîtriser un incendie forestier, aujourd’hui, ce gel révolutionnaire pourrait bien la donne. En effet, il suffit de le pulvériser sur les arbres pour réduire le risque d’incendie.

Crédits Pixabay

Plus larges sont les zones recouvertes de ce gel retardateur, plus de forêts seront à l’abri du feu.

Des premiers tests prometteurs

Ce gel pulvérisable est conçu à base de matière végétale, particulièrement de cellulose. Cette dernière se colle à la végétation et résiste au feu ainsi qu’aux intempéries naturelles. Le gel a également le potentiel d’éteindre un incendie en cours, s’il est pulvérisé à forte dose.

Le produit a été testé sur du gazon par le département des forêts et de la protection contre les incendies de Californie (CalFire), et le verdict s’est avéré plutôt prometteur face aux autres retardateurs commerciaux.

Les tests ont permis de constater que le gel est vraiment efficace contre les incendies. De plus, il est non-toxique pour la végétation. Le chef de division de CalFire, Alan Peters, a même chanté ses louanges : « Nous n’avons pas d’outil comparable à celui-ci. [Ce gel] a le potentiel de réduire définitivement le nombre d’incendies. »

Moins de travail pour les pompiers

Grâce à ce gel révolutionnaire, cela ne fait aucun doute que le travail des pompiers sera beaucoup allégé. Jusqu’à présent, ces derniers ont combattu les feux de forêt en retardant le feu avec du sel inorganique d’ammonium polyphosphate ou APP.

Cependant, l’efficacité de cette solution ne dure généralement pas plus d’une heure lors d’un incendie de forêt. Ce gel pourrait ainsi se présenter comme un précieux allié pour sauver d’innombrables vies et plusieurs forêts à l’avenir.

Reste à savoir quand le produit pourrait bien être commercialisé ou produit à grande échelle.