Inde : la coupure d’Internet a désactivé des comptes WhatsApp

La coupure d’Internet dure depuis plus de quatre mois au Cachemire, en Inde. Cette situation a des répercussions sur les utilisateurs de WhatsApp vivant dans cette région. Le mercredi 4 décembre 2019, les utilisateurs du service de messagerie, vivant en dehors du Cachemire, ont été étonnés de voir plusieurs de leurs contacts, se trouvant dans cette région, disparaître de leurs groupes de discussions sans crier gare.

Au départ, les internautes croyaient que c’était dû à une nouvelle répression du gouvernement. Toutefois, le site BuzzFeed News a rapporté que les comptes étaient supprimés automatiquement à cause de la politique d’inactivité de Facebook.

Crédits Pixabay

La politique de Facebook veut que si un utilisateur ne se connecte pas pendant quatre mois (120 jours) son compte est supprimé et il doit se réinscrire.

Facebook prend des mesures de sécurité

BuzzFeed News s’est entretenu avec un porte-parole de Facebook pour en savoir plus. On sait alors que la suppression des comptes WhatsApp a pour objectif d’assurer la sécurité des utilisateurs. « Pour maintenir la sécurité et limiter les rétentions de données, les comptes WhatsApp expirent généralement après 120 jours d’inactivité. » a-t-il déclaré.

« Quand cela arrive, ces comptes sont automatiquement retirés des groupes de discussion auxquels ils appartiennent sur WhatsApp. Les utilisateurs dont les comptes ont été supprimés devront être rajoutés aux groupes et se réinscrire une nouvelle fois sur WhatsApp. » a poursuivi le porte-parole.

Une politique de désactivation qui touche des millions de personnes

En Inde, WhatsApp compte environ 340 millions d’utilisateurs. Cela fait de lui le marché le plus important pour le service de messagerie de Facebook.

Un rapport publié par The Times of India a indiqué qu’environ 1% des utilisateurs de smartphone en Inde vivent au Cachemire, ce qui signifie que la politique de désactivation de Facebook touche actuellement des millions de personnes.

Les proches des utilisateurs dont les comptes ont été supprimés sont nombreux à avoir partagé leur désarroi sur Twitter. « Je sais que de toute façon ils n’auraient pas pu voir mes messages, mais symboliquement, ça me brise vraiment le cœur. » a écrit un twittos.

Certains des utilisateurs victimes de cette désactivation risquent de perdre toutes les données partagées sur leur compte comme les images et les vidéos, s’ils n’ont pas fait de sauvegarde.