L’Inde prépare activement la première mission du programme spatial habité Gaganyaan

L’Inde est actuellement en pleine préparation de la première mission de son programme spatial Gaganyaan. Cette mission ne sera pas habitée, mais il s’agira de préparer le programme de vols spatiaux habités du pays.

Dans ce contexte, l’ISRO ou Indian Space Research Organisation a réalisé un test crucial la semaine du 19 février dernier. L’agence spatiale a effectué avec succès le test final pour qualifier le moteur qui sera utilisé lors de la mission. Ainsi, ce moteur est maintenant approuvé et pourra transporter des astronautes dans l’espace.

La fusée Launch Vehicle Mark-3 (LVM3) de l'Inde
Crédits ISRO

A lire aussi: L’Inde a comme projet d’envoyer des astronautes sur la Lune en 2040

Ce qu’on sait du test

D’après un communiqué publié par les responsables le 21 février, ce dernier test du moteur est le 7ème ayant été effectué. A chaque fois, les conditions de vol ont été simulées pour évaluer l’endurance de l’appareil et la performance sous des conditions normales et anormales. D’autres conditions ont aussi été testées comme la variation de la poussée et celle de la pression dans le réservoir de carburant. Les tests ont été menés au IPRC ou ISRO Propulsion Complex qui se trouve dans l’Etat de Tamil Nadu.

Selon les informations, depuis 2014, l’ISRO n’a pas arrêté de perfectionner son matériel spatial qu’elle a elle-même développé. Cela inclut des moteurs, des boosters à carburant solide, des systèmes d’évacuation de l’équipage, ou encore des parachutes. L’agence spatiale veut être prête pour la mission Gaganyaan-1 (G1) qui est prévue décoller au cours du troisième trimestre de cette année.

La mission Gaganyaan-1 ou G1

La mission G1 ne transportera pas encore d’astronautes, mais plutôt un robot humanoïde du nom de Vyomitra. La mission va aider à valider la technologie de l’ISRO avant de transporter des astronautes l’année prochaine.

Vyomitra a été dévoilé pour la première fois en 2020. Il s’agit d’un robot sans jambes qui a la capacité de discuter. Il peut aussi alerter en cas de problèmes et surveiller les différents paramètres du module habité.

D’après Jitendra Singh, ministre d’Etat au ministère indien des sciences et des technologies, le robot a été conçu de manière à simuler les fonctions humaines dans l’environnement spatial et à interagir avec le système de survie.

Dans son communiqué, Singh a réaffirmé les plans de l’ISRO d’envoyer trois astronautes en orbite basse terrestre l’année prochaine. Le voyage devrait durer environ 7 jours.

SOURCE: Space.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.