L’Inde a procédé à un test d’atterrissage de son avion spatial

L’Inde fait actuellement partie des pays qui progressent rapidement dans le domaine spatial. Le pays a notamment réussi à devenir le 4ème pays à poser un engin spatial sur la Lune avec la mission Chandrayaan-3. Récemment, l’Inde, par le biais de l’ISRO ou Indian Space Research Organisation, a réussi un test d’atterrissage de son prototype d’avion spatial.

Le test, dénommé RLV Landing Experiment (RLV-LEX-02) a été effectué le 22 mars dernier. Au cours de l’essai, un prototype d’avion spatial de 6,5 m de long du nom de Pushpak a été libéré par un hélicoptère Chinook de l’Armée de l’Air Indienne à une altitude de 4,5 km. L’appareil a ensuite atterri de manière autonome sur une piste d’atterrissage qui se trouvait à une distance de 4 km. Le prototype a pu s’arrêter en se servant d’un parachute, de freins situés sur les trains d’atterrissage, et d’un système de direction à roue avant.

Le prototype d'avion spatial Pushpak de l'Inde
Crédits ISRO

A lire aussi: L’Inde prépare activement la première mission du programme spatial habité Gaganyaan

Des tests de validation de technologies

Selon les informations, ce test récemment mené correspond à la suite d’un autre test effectué en 2023. Mais cette fois-ci, le prototype Pushpak a procédé à des manœuvres plus difficiles. Parmi ces manœuvres, il y a eu l’utilisation de corrections transversales et descendantes, et l’atterrissage en mode entièrement autonome.

D’après l’ISRO, ce deuxième test a validé plusieurs technologies cruciales pour un atterrissage autonome à haute vitesse d’un véhicule venant de l’espace. Au cours du test, le corps de l’appareil et tous les systèmes de vol de la première mission ont été réutilisés.

Un grand pas en avant

Pour S Unnikrishnan Nair, directeur du Vikram Sarabhai Space Centre (VSSC), ce succès répété montre que l’ISRO est capable de maîtriser les manœuvres de phase terminale, l’atterrissage et la gestion de l’énergie dans un mode totalement autonome. Cela représente une étape cruciale vers de futures missions de rentrées orbitales.

L’ISRO a commencé à travailler sur son projet d’avion spatial en 2019. L’agence spatiale indienne a comme objectif de fabriquer l’avion à l’échelle pour pouvoir l’intégrer à un système de lancement orbital réutilisable à deux étages. L’ISRO veut atteindre cet objectif d’ici la fin de la décennie.

L’Inde n’est pas le seul pays à s’intéresser aux avions spatiaux. L’U.S. Space Force opère par exemple l’avion robotisé X-37B. Celui-ci est actuellement en orbite pour sa 7ème mission. La Chine possède également un avion spatial dont on ne connait pas grand-chose, mais qui vient de dépasser la barre des 100 jours en orbite.

SOURCE: Space.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.