Inde : un fœtus a été découvert dans le ventre d’un nouveau-né

En Inde, des médecins ont découvert un fœtus logé profondément dans le ventre d’un nouveau-né. Ils ont été obligés d’opérer l’enfant dans l’urgence pour le retirer. L’intervention a été un succès.

Selon The Independent, le fœtus a été découvert par un radiologue le mois dernier à l’occasion d’une intervention de routine programmée suite à l’accouchement de la mère, une femme indienne de dix-neuf ans. L’homme a aperçu une forme sur la radio et il a rapidement identifié le responsable.

Foetus in foetu

L’opération est survenue quelques jours plus tard. Le chirurgien a pratiqué une incision de quelques centimètres au niveau de l’abdomen de l’enfant afin d’accéder à la tumeur et la retirer.

Un fœtus était présent dans le ventre de l’enfant

Le fœtus était long de sept centimètres environ et il était dépourvu de crâne. En revanche, il comportait un cerveau, des tissus mous, un bras et une paire de jambes atrophiées. L’intervention a été rapide et l’enfant a pu regagner rapidement la demeure familiale.

Le phénomène est rare, mais il est connu sous le nom de fœtus in fœtu. Durant la grossesse, il arrive en effet qu’un fœtus absorbe son jumeau à l’occasion de son développement. D’après les études précédentes, cette anomalie toucherait environ une naissance sur cinq cent mille.

Dans ce cas, le fœtus parasite a été trouvé assez tôt, mais il arrive parfois que les individus touchés vivent plusieurs années avec leur jumeau.

Des cas extrêmement rares

Jenny Kavanagh, une Londonienne âgée d’une quarantaine d’années, a ainsi passé plusieurs décennies avec une masse parasite située au niveau d’un de ses ovaires. Elle a fini par se rendre compte de la présence du fœtus en 2015 après avoir demandé une aide médicale pour des douleurs sévères.

La tumeur était d’ailleurs assez développée et elle comportait ainsi un visage, un œil, une dent et de longs cheveux noirs.

La nouvelle l’avait profondément choquée, bien sûr, et elle avait ainsi eu besoin de plusieurs semaines pour s’en remettre… mais également pour faire le deuil de ce jumeau qui n’est jamais venu au monde.

Crédits Image : Newslions / SWNS.com

Mots-clés indemédecinesanté