Ingenuity est finalement prêt à survoler la surface de Mars

Pour son projet Mars 2020, vous n’êtes pas sans savoir que la NASA, l’Agence spatiale américaine, compte envoyer sur la planète rouge le rover Perseverance et le tout premier hélicoptère qui ira dans l’espace, un appareil répondant au nom d’Ingenuity.

Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le 17 juin dernier, Jim Bridenstine, l’administrateur général de la NASA n’a pas caché sa joie face au bouclage des préparatifs techniques pour le vol de cet hélicoptère dans l’environnement martien.

planete-mars

Crédits Pixabay

« C’est une chose qui n’a jamais été faite dans l’histoire de l’humanité », s’excite-t-il à propos d’Ingenuity, qui, pour rappel, sera envoyé aux côtés du rover Perseverance, avec un objectif clair : déterminer une éventuelle présence de vie sur la planète rouge.

Le bout du tunnel pour l’équipe qui a travaillé sur le projet

Cette conférence de presse fut l’occasion pour les membres de l’équipe Mars 2020 de s’exprimer sur les travaux réalisés et prévus en vue de mener à bien la mission.

Ainsi, pour l’ingénieur Mimi Aung, c’est clairement le bout du tunnel, car la préparation de l’hélicoptère dure depuis dix ans. Du reste, il faudra attendre la fenêtre fatidique du 20 juillet au 11 août 2020, fenêtre prévue pour le lancement de la mission Mars 2020 pour voir comment les choses vont se dérouler.

Ce sera alors le coup d’envoi de la mission, au cours duquel Ingenuity voyagera dans un premier temps sous le ventre du rover Perseverance où il sera attaché, durant tout le trajet vers Mars. Le vaisseau spatial devrait arriver là-bas en février 2021.

Les détails de ce que la NASA prévoit pour Ingenuity

Une fois, sur place, si tout va comme prévu, Ingenuity prendra alors son envol sur Mars. Ses mouvements resteront toutefois sous la surveillance des 23 caméras embarquées de Perseverance.

D’ailleurs, le chef de projet adjoint Matt Wallace, a indiqué à ce sujet que l’hélicoptère sera au moins à environ 50 mètres du rover, quand on le fera voler, commandé depuis la Terre.

Wallace ajoute qu’Ingenuity effectuera trois tentatives de vol, mais cela pourrait changer en fonction du déroulement de la mission.

Autre précision, Ingenuity sera déployé quelques mois après l’atterrissage sur Mars. Et étant donné que l’objectif est de tester en vol cette « technologie expérimentale », aucun instrument scientifique n’est greffé dessus.

Malgré tout, l’hélicoptère contribuera à faire avancer la mission d’exploration de la planète rouge, et qui sait, dans le futur, le retour d’expérience pourrait grandement simplifier les prochaines missions d’exploration de ce genre.