Ingenuity vient de réussir son 33ème vol martien

Ingenuity, l’hélicoptère martien de la NASA, continue de battre des records. Le samedi 24 septembre dernier, l’appareil a effectué son 33ème vol réussi sur la planète Mars. Ingenuity a pu rester dans les airs pendant presque une minute.

Selon le Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA, qui supervise les missions d’Ingenuity et du rover Perseverance, le vol a duré 55 secondes. L’hélicoptère, qui pèse 1,8 kg, s’est élevé à une altitude de 10 m et a parcouru une distance de 111 m avant de se poser à un autre endroit.

Ingenuity
Crédits NASA/JPL-Caltech/ASU/MSSS

Ingenuity reprend du service après une immobilisation de quelques semaines causée par la saison des poussières sur Mars. Au cours de cette période, la lumière du Soleil a du mal à passer à travers la poussière, ce qui empêche de recharger les appareils utilisant des panneaux solaires comme Ingenuity.

Préparer les futures missions

Actuellement, l’hélicoptère assiste le rover Perseverance dans sa mission d’exploration du cratère Jezero. Selon les scientifiques, ce cratère contenait un lac il y a de cela des milliards d’années. Le rover a ainsi pour mission de rechercher les signes d’une ancienne vie microbienne sur le site.

Vers la fin de cette décennie, la NASA et l’ESA vont lancer conjointement une mission de retour d’échantillon de sol martien vers la Terre. Au cours de cette mission, deux hélicoptères semblables à Ingenuity entreront en jeu pour ramasser les échantillons prélevés par le rover Perseverance et les mettre dans une fusée en direction de l’orbite martienne. Un autre engin spatial va les prendre en charge en orbite pour les envoyer vers la Terre.

Perseverance continue ses prélèvements

En attendant le début de la mission qui va ramener les échantillons de sol martien sur Terre, Perseverance continue son travail d’exploration dans un ancien delta. Récemment, le rover a eu quelques problèmes au cours d’une opération d’abrasion de roches. Selon un post publié par le JPL le 28 septembre dernier, la roche surnommée « Chiniak » s’est complètement brisée à cause des outils du rover.

Selon les explications d’Eleanor Moreland, doctorant au Rice University, lors de cette procédure, ils ont obtenu des informations concernant la cohésion et la résistance de la roche. Ils ont également pu observer et comparer des surfaces fraîchement brisées et des surfaces altérées.

Quoi qu’il en soit, avec le rover Perseverance et l’hélicoptère Ingenuity, on en apprend un peu plus tous les jours sur la planète Mars.

SOURCE: Space.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.