#InkedForACause : des tatouages pour se reconstruire après une mastectomie

#InkedForACause n’est pas un hashtag tout à fait comme les autres et il fait ainsi référence à une opération lancée par le magazine Inked afin de rendre hommage aux survivantes du cancer du sein.

Le cancer du sein est à l’heure actuelle le deuxième cancer le plus répandu et le premier chez les femmes. Il est ainsi responsable à lui seul de la mort de plus de cinquante mille personnes par an.

#InkedForACause

Le traitement de ces cancers dépend essentiellement du stade de la maladie.

Le cancer des seins fait cinquante mille victimes par an

Lorsqu’elle en est à ses débuts, les médecins font généralement appel à l’hormonothérapie pour freiner le développement des tumeurs, car ces dernières sont stimulées par les hormones sexuelles féminines.

En complément, il arrive aussi qu’ils s’orientent vers la chimiothérapie ou même vers des thérapies ciblées visant les cellules cancéreuses.

Toutefois, la chirurgie reste le traitement de base pour lutter contre le cancer du sein et de nombreux médecins optent ainsi pour l’ablation de la tumeur ou même pour une mastectomie. Tout dépend bien évidemment du stade du cancer et de l’état de santé de la patiente.

Bien sûr, cet acte est loin d’être anodin pour la patiente et ce traitement peut ainsi conduire à des dépressions ou même à une baisse de confiance en soi.

Pour cette raison, les tatoueurs professionnels sont de plus en plus nombreux à proposer à leurs clientes des tatouages post-mastectomie afin de les aider à se réapproprier leur féminité et leur sexualité.

Inked, un magazine spécialisé dans le tatouage, a précisément décidé de rendre hommage au courage de ces femmes dans son dernier numéro en s’associant avec Sophie Holland, une photographe très brillante originaire de New York City. Cette dernière a donc été à la rencontre de plusieurs femmes opérées et tatouées, des femmes immortalisées par son objectif.

#InkedForACause : une opération pour rendre hommage aux femmes victimes d’un cancer du sein

Ce qui frappe avec cette série, c’est bien évidemment la diversité des femmes touchées par la maladie. Ces photos nous rappellent ainsi que le cancer peut frapper à n’importe quel âge et c’est précisément pour cette raison qu’il est impératif d’opter pour un dépistage régulier.

En la matière, il faut d’ailleurs rappeler que les médecins conseillent aux femmes d’avoir une consultation de suivi tous les ans.

Pour se faire, le mieux est bien évidemment de se rapprocher de son généraliste ou de son gynécologue, mais il est aussi possible de compléter ces examens par des auto-palpations régulières.

En outre, si vous constatez une boule ou une grosseur dans un sein ou une aisselle, une rougeur ou un aspect irrégulier de la peau de vos seins, une rétractation au niveau du mamelon ou même un écoulement anormal, alors il est recommandé de consulter votre médecin dès que possible.

Lorsque le cancer du sein est détecté assez tôt, il peut être guéri dans neuf cas sur dix avec des traitements hormonaux légers et non invasifs.

Mots-clés insoliteinstagram