Inspiré par le succès de Fall Guys et Among Us, Cliff Bleszinski (Gears of War) veut revenir dans l’industrie vidéoludique

Gears of War est sans doute la plus grosse licence de Microsoft, rachetée par le studio étasunien à Epic Games. Cliff Bleszinski n’est autre que l’un des hommes qui auront imaginé le jeu de tir ultra rythmé et violent. Mais suite à ce succès, les choses se sont gâtées pour ce dernier, avec la fermeture de son studio qui a notamment crée LawBreakers. A l’époque, Cliff Bleszinski affirmait que c’est le progressisme affiché du jeu qui a causé sa perte. Sans oublier que l’homme a également révélé que son studio, Boss Key, devait bosser sur un jeu inspiré de la franchise cinématographique Alien, avant d’être annulé.

Cliff Bleszinski a donc décidé de quitter l’industrie vidéoludique… mais pour combien de temps ?

Crédit : Boss Key

Car peu de temps après sa retraite annoncée, l’homme souhaite revenir, indique-t-il dans une publication Facebook.

Among Us et Fall Guys, des moteurs pour Cliff Bleszinski ?

En très peu de temps, Among Us et Fall Guys, qui rend hommage à Sonic dans sa seconde saison, sont devenus de véritables succès. Streamés sur Twitch par des influenceurs populaires, ces jeux affichent des millions de joueurs actifs. De quoi inspirer Cliff Bleszinski, papa de Gears of War, qui avait annoncé sa retraite après la fermeture de son studio, Boss Key.

Sur Facebook, Cliff Bleszinski revient sur l’écriture de son livre, dans lequel il évoque les problèmes inerrants au développement vidéoludique, et notamment l’échec de son studio. Très remonté, l’homme tacle Nexon, qui a édité LawBreakers, mais explique avoir « une petite envie de fouiller et comprendre comment créer un petit jeu », précisant avoir « des idées, mais nous verrons ». Cliff Bleszinski cite le succès de Falls Guys et Among Us, décrivant des jeux dont il est « follement tombé amoureux ces derniers jours ».

Que de tels jeux soient si populaires lui donne « l’espoir que tous les jeux ne doivent pas être des AAA avec de gros crunchs qui gâchent des vies de famille et la santé mentale (des développeurs) pour 100 millions de dollars ».

Des jeux comme ceux-là offrent l’espoir d’un jour retourner dans l’industrie, mais toujours doucement et avec prudence.

Cliff Bleszinski cite également The Touryst, disponible sur la Nintendo Switch, mais surtout le succès inattendu de Minecraft. L’homme explique avoir été surpris par le phénomène, alors qu’il bossait encore chez Epic Games.

Hey all!Been working through the Boss Key part of my memoir and it's been pretty rough, facing all of the mistakes I…

Publiée par Cliff Bleszinski sur Lundi 19 octobre 2020

Mots-clés among usfall guys