Instagram a supprimé le compte d’une peintre pour un sein dénudé

Laina Hadengue a perdu l’accès à son compte Instagram après avoir publié une photo représentant une toile laissant entrevoir un sein féminin. Les modérateurs de la plateforme ont déterminé que ce tableau enfreignait les conditions d’utilisation du service.

Tout comme Facebook, Instagram applique des conditions d’utilisation strictes en matière de nudité.

Floutage Instagram

L’entreprise interdit ainsi formellement à ses utilisateurs de publier des contenus érotiques, pornographiques ou même sexuellement suggestifs.

Instagram confronté à un nouveau cas de censure

Les images présentant des rapports sexuels, des organes génitaux ou même des plans rapprochés se focalisant sur des postérieurs sont donc interdites, de même pour les contenus présentant des tétons.

Il existe cependant quelques exceptions. Instagram accepte par exemple les photos montrant des cicatrices de post-mastectomie et la nudité dans les photos de peintures et de sculptures est également tolérée.

Si l’entreprise applique des conditions aussi strictes, c’est avant tout pour ne pas choquer les utilisateurs les plus sensibles. Nicky Jackson Colaco, la directrice de la politique générale de la plateforme, avait ainsi profité d’une entrevue menée par le Wall Street Journal en 2015 pour expliquer que la nudité n’était pas acceptée dans toutes les sociétés et que la firme avait par conséquent été obligée de définir un standard commun à tous.

Laina Hadengue ne verse ni dans l’érotisme, ni dans la pornographie, ni même dans le sexuellement explicite. Cette artiste préfère se focaliser sur l’humain au travers de ses portraits insolites.

Un compte supprimé pour un sein apparent sur une toile

Pour sa dernière toile, Laina a choisi de se focaliser sur la fin de la fécondité et donc sur la ménopause. Très colorée, la peinture met en scène une femme âgée d’une cinquantaine d’années se tenant à côté d’un bouquet. Sa main gauche est placée sur son entrejambe et sa main droite sous sa poitrine.

L’un de ses seins est apparent, mais il ne s’agit pas d’un symbole sexuel. Comme le rappelle l’artiste dans sa publication Facebook, une publication intégrée à la fin de l’article, le sein est également un symbole maternel et une source de danger de cancer pour la femme. Dans ce cas précis, le sein symbolise donc la fin de la maternité.

Il semblerait cependant que les modérateurs d’Instagram n’aient pas vu les choses de la même manière puisque le compte de l’artiste a été supprimé après la publication de la toile, sans aucun avertissement.

En soi, il est évidemment difficile d’être surpris. Les modérateurs de la plateforme ont souvent la main lourde et nous en avons eu plusieurs fois l’exemple cette année. Et une fois encore, la décision prise par les modérateurs de l’entreprise semble tout à fait inappropriée.

Mots-clés instagram