Instagram a trouvé un moyen de protéger les ados

Instagram n’a pas que des admirateurs. Beaucoup lui reprochent en effet d’être trop addictif et de présenter un idéal physique biaisé. Et il semblerait que le service ait pris note des critiques qui lui sont adressées.

Instagram est un service fantastique. Pouvoir partager en quelques clics ses plus belles photos et se faire connaître auprès du plus grand nombre, le tout avec un simple smartphone, c’est quand même quelque chose. Sauf que voilà, les années ont passé et la plateforme n’est plus uniquement utilisée par des photographes ou des créatifs en quête de visibilité.

Une jeune fille portant des lunettes Instagram
Voilà comment Instagram va faciliter vos recherches

A mesure que l’application a gagné en popularité, elle a en effet attiré un tout nouveau public. Les photos d’art sont donc moins nombreuses et elles laissent de plus en plus la place aux contenus créés par les influenceurs.

A lire aussi : Squid Game aurait fait une victime… sur Instagram

Instagram a de nombreux détracteurs

En soi, ce n’est pas un problème. Les plateformes sociales ont toujours évolué en fonction des usages et des besoins.

Néanmoins, pour Instagram, il y a quand même un point qui fait débat : l’image que renvoie la plateforme aux adolescents.

Cela ne vous aura sans doute pas échappé, mais beaucoup d’influenceurs misent sur leur plastique pour séduire de nouveaux fans. Et certains n’hésitent pas à poser en petite tenue pour faire monter les enchères.

Instagram, de son côté, veille au grain et la plateforme n’hésite pas à sévir dès que des utilisateurs vont trop loin. Cela étant, même en censurant les photos les plus… incitatives, la plateforme est souvent montrée du doigt pour son impact auprès des adolescents. Des adolescents abreuvés à longueur de temps avec des personnes à la plastique parfaite et qui peuvent donc éprouver un certain malaise – ou mal-être – face à leur propre corps… et leurs propres défauts.

Et ce n’est bien entendu qu’un exemple parmi tant d’autres.

A lire aussi : Que faire si votre compte Instagram a été piraté ?

Trois mesures pour protéger les ados

Pour éviter que la situation ne lui échappe, et pour rassurer ses utilisateurs ainsi que les pouvoirs publics, Instagram a donc décidé de prendre des mesures. En début de semaine, lors d’une émission organisée par CNN, le vice-président des affaires mondiales de Facebook a annoncé une série de mesures, dont une en particulier ciblant les adolescents.

La plateforme va en effet introduire une fonction de surveillance. Lorsque l’adolescent regardera à plusieurs reprises des contenus nuisibles, il verra ainsi apparaître une alerte l’incitant à arrêter et à se focaliser sur d’autres contenus.

`Intéressant, mais ce n’est pas tout. L’homme a également annoncé deux autres mesures.

La première aura pour but de pousser les adolescents à ne pas passer leur vie sur Instagram. Lorsqu’ils seront connectés trop longtemps, un message apparaîtra ainsi pour les inciter à faire une pause. Quant à la deuxième mesure, elle vise les adultes et elle leur permettra de superviser les contenus que regardent leurs enfants.

Quant à savoir si cela suffira à faire taire les détracteurs de la solution, c’est un tout autre débat.

Mots-clés instagram