Instagram accusé de cacher les photos retouchées

Récemment, Instagram a lancé une nouvelle fonctionnalité qui consiste à signaler les photos qualifiées de « fausses ». Selon les informations, l’objectif serait de lutter contre la désinformation et la propagation de fausses nouvelles sur les réseaux sociaux.

Le problème est que maintenant, certains photographes commencent à penser que le système utilisé par la plateforme va un peu trop loin. D’après eux, il est devenu plus compliqué de publier et de poster certains types d’images et de photos.

Crédits Pixabay

C’est en tout cas ce que pense Toby Harriman, un photographe basé à San Francisco. Il y a quelque temps, Harriman était en train de naviguer sur la page d’accueil de son compte Instagram, et c’est alors qu’il a vu pour la première fois un avertissement qui signalait la présence d’une fausse information.

Un recul pour le secteur de l’art numérique ?

Toby Harriman a décidé de creuser un petit peu et de voir ce qui a été caché par Instagram et qui a provoqué l’avertissement. La publication en question était en fait une photo montrant un homme debout au-dessus de collines aux couleurs de l’arc-en-ciel.

Harriman en a conclu qu’Instagram allait maintenant se mettre à la recherche des fausses photos et de l’art numérique. Selon lui, c’est une situation intéressante, mais aussi curieuse du fait que la compagnie va un peu trop loin dans son action. Il a aussi ajouté qu’il avait un grand respect pour l’art numérique et ne voulait pas avoir à contourner des barrières pour pouvoir l’admirer.

Le point de vue d’Instagram

Du côté d’Instagram, les responsables ont indiqué que le système utilisait une combinaison de feedbacks provenant de la communauté et de la technologie. C’est comme cela que les photos ayant besoin de passer devant des vérificateurs indépendants sont identifiées.

Ainsi, si ces vérificateurs jugent que la photo est fausse, celle-ci va être cachée derrière un message d’avertissement avant que quiconque puisse la voir. Néanmoins, un porte-parole de l’entreprise a promis de corriger rapidement le problème et d’exclure les photos retouchées de ce traitement.

A part le fait d’être cachées, les photos jugées fausses seront aussi enlevées des pages Explorer et Hashtag et seront également signalées automatiquement dans les publications futures.

Ce qu’on peut dire c’est que les vérificateurs d’Instagram auront beaucoup à faire avec l’utilisation des filtres et des logiciels de retouche de photos qui sont presque devenus la norme actuellement. Il y a aussi l’augmentation du nombre d’artistes utilisant des outils numériques pour créer leurs œuvres.

Dans tous les cas, on verra bien si cette fonctionnalité va effectivement résoudre les problèmes de désinformation sur les réseaux sociaux… ou juste représenter un frein de plus pour les créatifs.

Mots-clés instagram