Instagram aurait-il un problème avec la concurrence ?

Instagram vient de mettre en place une nouvelle fonction assez particulière. Elle se présente effectivement sous la forme d’un filtre bloquant tous les liens pointant vers Snapchat et Telegram dans les profils des utilisateurs. Il faut croire que l’application a un réel problème avec la concurrence.

Beaucoup de gens ont pris l’habitude de truffer la description de leurs profils sociaux de nombreux liens pointant vers leur(s) site(s) ou vers leur(s) blog(s) mais également vers leurs différents comptes sur les plateformes à la mode.

Instagram + Telegram

Instagram a une dent contre Telegram et Snapchat.

C’est effectivement un bon moyen de promouvoir ses différents profils et c’est sans doute pour cette raison que cette pratique s’est considérablement démocratisée avec les années.

Instagram n’accepte plus les liens pointant vers Snapchat et Telegram dans la description de nos profils

Instagram ne déroge pas à la règle et la plupart des utilisateurs procèdent de la sorte pour mettre en avant leur page Facebook ou même leur profil Twitter.

Jusqu’ici, cela ne posait aucun problème à la solution mais il faut croire que les choses ont changé depuis puisqu’elle a mis en place un nouveau filtre bloquant automatiquement tous les liens pointant vers Snapchat ou Telegram.

Ce changement s’est fait en toute discrétion et personne ne s’en est rendu compte à l’exception de l’équipe en charge du développement de Telegram. Face à la situation, elle a donc décidé de révéler l’affaire au grand jour par le biais de son compte Twitter.

Il faut tout de même noter que la plateforme ne bloque pas tous les liens pointant vers ces deux applications, uniquement ceux qui sont saisis dans le champ habituellement réservé à l’affichage du site personnel de l’utilisateur.

Techcrunch a immédiatement contacté Instagram pour tenter d’en savoir plus et un porte-parole de la firme a confirmé ce changement car “cette fonction était rarement utilisée” et qu’elle “ne correspondant pas à la manière dont la plateforme a été conçue”. Il faut croire que nos politiciens ne sont pas les seuls à savoir manier la langue de bois.

Mais ce n’est pas le plus amusant car les utilisateurs peuvent toujours utiliser ce champ pour mettre en avant leur profil Twitter, leur page Facebook ou même leur chaîne YouTube.

Ce changement vise donc clairement les concurrents de la solution et il faut avouer que cette façon de faire n’est pas spécialement correcte.