Instagram dans le navigateur avec Webbygram

Instagram est un chouette service puisqu’il permet à n’importe qui de partager très facilement des photographies avec sa communauté tout en donnant un peu de peps aux clichés. Mais voilà, l’écran d’un smartphone n’est pas forcément super adapté quand il est question de regarder des photos et c’est justement pour cette raison que Webbygram risque de vous être très pratique. Car en effet, avec ce service, vous allez pouvoir accéder à votre Instagram et donc aux photos de vos amis directement depuis votre navigateur web.

Instagram dans le navigateur avec Webbygram

Le fonctionnement de Webbygram est assez simple. Pas besoin d’être un tueur du mulot. Quand on arrive sur le service, ce dernier va nous proposer de nous identifier avec notre compte Instagram. Quelques minutes et une autorisation plus tard, il va nous rediriger vers notre mur ou notre timeline et nous pourrons donc nous balader tranquillement parmi les clichés publiés par nos amis. En cliquant sur la photo de notre choix, on pourra également faire apparaître les commentaires et on pourra donc laisser un petit mot doux si on le désire. Même chose, on trouvera également un bouton pour “liker” le cliché associé et trois autres boutons pour le partager sur Twitter / Facebook / Pinterest.

En haut à droite, on va trouver une série de trois icônes permettant respectivement d’accéder à notre mur, aux photos populaires ou à nos propres clichés. L’interface est propre, Webbygram fonctionne plutôt bien et la seule chose qu’il lui manque, finalement, c’est la possibilité d’envoyer de nouvelles photos sur Instagram. Bon, en même temps, c’est sans doute un peu normal.

Dans tous les cas, Webbygram m’a quand même poussé à me demander si nous ne risquons pas de voir débarquer prochainement une déclinaison web officielle d’Instagram. Après tout, si Facebook a posé 1 milliard sur la table pour racheter l’application et la plateforme, ce n’est sans doute pas pour rien, hein. Et même si Mark et ses copains ont déclaré qu’ils n’avaient pas l’intention de toucher à ces dernières, on peut tout de même se poser pas mal de question et même envisager – soyons fous – une intégration prochaine dans Facebook.

Via