Instagram est désormais interdit aux mineurs de moins de 13 ans

Dernièrement, la rédaction évoquait le manquement d’Instagram vis-à-vis de certaines règles concernant la présence de mineurs sur sa plate-forme. Les moins de 13 ans ne peuvent pas légalement s’inscrire sur le réseau social et ce dernier n’appliquait pas la réglementation du Child Online Privacy Protection Act (COPPA) ou la loi relative à la protection de la vie privée des enfants en ligne. Mais les choses sont officiellement différentes avec l’application de cette limitation pour les plus jeunes. Désormais, les mineurs de moins de 13 ans ne peuvent s’inscrire sur le réseau social et l’âge des utilisateurs déjà présents est demandé.

De quoi permettre à Instagram de faire un peu le ménage et s’aligner sur la demande des hautes autorités.

instagram

Crédits PIXABAY

Même si, dans les faits, rien n’interdit à un mineur de moins de 13 ans l’inscription en mentant sur son âge.

Instagram renforce sa surveillance de l’âge des utilisateurs

Face à la présence de mineurs de moins de 13 ans sur sa plate-forme, Instagram a enfin décidé d’appliquer la loi. L’âge est désormais demandé aux utilisateurs pour permettre un tri parmi les profils non conformes.

Une décision qui n’est pas sans rappeler la situation similaire de Twitter, plus tôt cette année des milliers de comptes ont été gelés, même deux de certaines personnes majeures qui n’avaient pas bien renseigné leur date de naissance à l’inscription.

Du côté des personnes inscrites sur Instagram à travers leur compte Facebook, c’est la date de naissance renseignée sur le second cité qui sera prise en compte. Seul l’utilisateur pourra voir son âge dans les paramètres, toujours dans l’idée de préserver la vie privée.

En plus de se conformer à la loi, Instagram explique vouloir “garantir l’expérience appropriée pour tous les utilisateurs, qu’importe leur âge“. Mais la plate-forme ne s’arrête pas là et explique que l’âge sera également utilisé pour proposer de nouvelles fonctions aux utilisateurs dans les mois à venir. La meilleure nouvelle est la possibilité de fermer ses messages privés et n’autoriser que certaines personnes. Idem pour l’ajout dans des groupes de conversation.

Car jusqu’à maintenant, n’importe qui peut ajouter un compte dans une conversation. Les influenceurs du réseau social, habitués à être inclus dans des discussions sans avoir rien demandé, peuvent en témoigner !

Mots-clés instagram