Instagram et Facebook : de nouveaux paramètres de sécurité pour les mineurs

Sur les réseaux sociaux, les adolescents de moins de 18 ans sont régulièrement la cible de harcèlement, d’intimidation, d’escroquerie, et autres. Pour mieux les protéger, les plateformes mettent en place de multiples mesures, pas toujours efficaces. Sur Instagram et Facebook, les règles sont plus strictes afin de garantir la sécurité des mineurs.

Instagram_et_Facebook_de_nouveaux_paramètres_de_sécurité_pour_les mineurs_Fredzone
Crédits Meta

Les nouvelles mesures en vigueur sur Meta ciblent les contacts indésirables en ligne. Elles imposent notamment des restrictions sur les personnes qui peuvent écrire aux ados. Découvrons les différents paramètres à la suite.

De nouvelles mesures pour protéger les mineurs

Toutes les règles de sécurité mises en place sur les réseaux visent à protéger la vie privée des utilisateurs. Sur Meta, elles vont plus loin en durcissant les mesures afin de mieux protéger les mineurs. Avec les nouveaux paramètres sur Facebook et Instagram par exemple, les parents auront plus de contrôle sur les paramètres de sécurité de leurs enfants. Autrement dit, ils disposeront d’outils de supervision pour surveiller la confidentialité de leurs adolescents sur Meta.

Par ailleurs, par défaut, les enfants de moins de 16 ans (-18 ans dans certains pays) ne pourront plus entrer en contact avec tout le monde. Par exemple, ils ne recevront plus de messages, et ils ne pourront plus être ajoutés aux discussions de groupe, par les internautes qu’ils ne suivent pas. Avec ces dernières mises à jour, Facebook et Instagram comptent ne pas faire de leurs réseaux sociaux un « marché pour les prédateurs à la recherche d’enfants ». Et ces nouvelles règles vont plus loin…

À LIRE AUSSI : LA FIRME META RESTREINT LE CONTENU DESTINÉS AUX ADOLESCENTS

Les mesures phares pour la sécurité des enfants

Instagram_et_Facebook_de_nouveaux_paramètres_de_sécurité_pour_les mineurs_Fredzone
Crédits Instagram

Selon les anciens paramètres de sécurité sur Meta, seulement les adultes de plus de 19 ans ne pouvaient pas écrire aux mineurs qui ne les suivent pas. Cette fois, les mesures sont durcies. Désormais, tout internaute, peu importe son âge, ne pourra plus entrer en contact avec un mineur, si ce dernier ne le suit pas. De même, Instagram et Facebook empêcheront par défaut les étrangers d’envoyer des messages aux mineurs.

Retenez également que les adolescents qui utilisent des comptes supervisés ne pourront plus modifier eux-mêmes les paramètres de sécurité. Désormais, ils auront besoin de l’autorisation parentale. Et s’ils tentent de les changer, les parents seront automatiquement invités à approuver ou à refuser leurs demandes. Les outils de surveillance parentale notifieront également aux parents toute modification dans les paramètres de confidentialité. Les adolescents ne pourront donc pas faire passer leur profil de privé à public, par exemple.

Parmi les nouvelles mesures, Meta accorde aussi une attention particulière aux échanges entre les mineurs et leurs abonnés. Ainsi, les prochains paramètres de sécurité protègeront également les mineurs contre la réception d’images indésirables ou inappropriées. Toutefois, cette dernière fonctionnalité entrera en vigueur un peu plus tard.

Source : The Verge

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.